Antoine de La Sale

  • Le paradis de la reine Sibylle ; l'esprit de stromboli

    Antoine de La Sale

    • Marguerite waknine
    • 19 Octobre 2015

    Voici, sans doute, les plus surprenants des textes. Leur auteur ? Un certain Antoine de La Sale (1385/86-1460), connu pour avoir écrit Jehan de Saintré, un roman que d'aucuns peutêtre lisent encore. Mais Antoine de La Sale est également l'auteur d'un ouvrage on ne peut plus curieux : La Salade, une sorte de compilation de textes, à usage didactique, qu'il dédicace au ;ls du Roi René, Jean de Calabre, dont il avait été le précepteur. C'est dans cette étrange Salade, somme toute indigeste, que brillent cependant de mille feux deux joyaux :
    Le paradis de la reine Sibylle et L'esprit de Stromboli ; deux récits sans pareils, ô combien délicieux, qui se jouent d'un certain héritage médiéval et débordent d'un réalisme confondant. Finalement, n'allons pas rechercher bien loin d'autres mondes, ils sont là, à portée, en ces pages.

    Sur commande

  • Les quinzes joyes de mariage

    Antoine de La Sale

    • Classiques garnier
    • 30 Juin 2010

    Chef-d'oeuvre de malice et d'humour, Les Quinze Joyes de mariage sont une oeuvre caractéristique de cette époque de transition entre le Moyen Âge et la Renaissance. Elles forment le pendant grotesque de l'amour courtois. La femme qui s'y trouve mise en scène, éprise d'une vie sans préjugés, est plus moderne que l'homme. Le tout est porté par un style clair, agile et vif, marque d'une modernité qui nous donne à lire ce chef-d'oeuvre comme une oeuvre quasi contemporaine.

    Sur commande

  • Saintre t.1

    Antoine de La Sale

    • Honore champion
    • 3 Mai 2000

    Sur commande

  • Saintre 2

    Antoine de La Sale

    • Honore champion
    • 8 Mars 2003

    Sur commande

  • Sur commande

  • Jehan de saintre

    La Sale Antoine

    • Librairie generale francaise
    • 21 Juin 1995

    Lettres gothiques Collection dirigée par Michel Zink La collection Lettres gothiques se propose d'ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr à la littérature du Moyen Age.
    Un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original. Un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l'introduction et à des notes nombreuses. Un accès sûr grâce aux soins dont font l'objet la présentation du texte et son commentaire. La collection Lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l'ensemble de la littérature médiévale.
    ANTOINE DE LA SALE Jehan de Saintré Edition, traduction, présentation et notes de Joël Blanchard et Michel Quereuil Antoine de la Sale (1385 ou 1386 - vers 1460), écuyer au service de la maison d'Anjou, comme son père, a mené une vie aventureuse et guerrière et fut le précepteur de Jean de Calabre, fils du roi René, avant de devenir en 1448 celui des enfants de Louis de Luxembourg.
    Jehan de Saintré est son chef-d'oeuvre et celui du roman français au xve siècle. On y voit une jeune veuve faire l'éducation mondaine, chevaleresque et sentimentale d'un page du roi, presque un enfant encore, Jehan de Saintré. Guidé par elle, il devient un chevalier brillant et illustre, au point de préférer la poursuite de la gloire à d'autres plaisirs. La dame cherche alors des satisfactions plus substantielles auprès d'un abbé gras et vulgaire, qui ridiculise Saintré. Celui-ci tirera de lui comme de l'infidèle une terrible vengeance.
    C'est un récit charmant et un peu cruel, qui mêle non sans ambiguïté le ton du roman de chevalerie à celui du fabliau. Ce volume en offre une édition nouvelle, accompagnée pour la première fois d'une traduction en français moderne.
    Edition et présentation de Joël Blanchard, professeur de littérature médiévale à l'université du Maine. Traduction de Michel Quereuil, professeur de langue et littérature médiévale à l'université Blaise Pascal-Clemont II.

    Sur commande

  • Les quinze joyes de mariage

    La Sale Antoine

    • Hachette bnf
    • 1 Juin 2020

    Sur commande

  • Antoine de la Sale, compagnon du roi René, nous a légué un récit « Le paradis de la reine Sybille », qui conte la visite de l'auteur chez la Reine qui habite une caverne de l'Appenin, à côté du lac où avait été gelé le cadavre de Pilate. C'est à partir et à propos de ce texte que notre livre rapporte cette vieille légende qui se retrouve en Allemagne (« Le chant de Tannhäuser »), en Suisse et en Italie. On suit ainsi le mélange d'une tradition de culture écrite (« L'Enéide et la descente aux enfers d'Enée vers son père Anchise grâce à la Sybille de Cumes ») et de traditions orales : les Sybilles sont les intermédiaires entre les hommes et l'enfer. Une étude passionnante de 400 pages à partir d'Antoine de la Sale et de Francine Mora sur une des grandes légendes de l'humanité.

  • Zaina, cavaliere de l'atlas

    ,

    • Milan
    • 4 Novembre 2005

    Comme Himalaya, l'enfance d'un chef, Zaïna est l'adaptation sous forme d'album illustré d'un film qui vise autant le public adulte que le public d'enfants. Il plonge les spectateurs dans des paysages marocains de toute beauté et les tient en haleine par une intrigue forte et pleine de suspense. Les passionnés de chevaux seront à la fête. Zaïna, 11 ans, a été élevée par sa mère et Omar, son nouveau compagnon. Mais à la mort de sa mère, son véritable père, Mustapha, vient la chercher pour l'amener à travers le désert jusqu'à
    Marrakech où se tiendra l'Agda, la plus prestigieuse course de chevaux du Maroc. La fillette se retrouve donc bientôt au coeur des montagnes arides de l'Atlas, en compagnie des cavaliers de la tribu de Mustapha qui vont concourir. Mais Omar, qui voit en la fillette l'image de la femme qu'il a aimée et veut continuer à prendre soin d'elle, se lance sur les traces de la caravane
    pour récupérer Zaïna. Un face à face terrible aura lieu entre les deux hommes le jour de l'Agda. Zaïna s'est déguisée en homme pour prendre part à la course, comme l'avait fait sa mère quelques années auparavant (ce
    qui lui avait valu d'être répudiée par son mari Mustapha). « Si tu gagnes la course, je te suivrai », a dit Zaïna à Omar. Son destin se joue donc ce jour-là
    dans les claquements des sabots. Qui l'emportera ?

  • Les quinze joyes de mariage (ed.1853)

    La Sale Antoine

    • Hachette bnf
    • 1 Mai 2012

    Les quinze joyes de mariage / [attribuées à A. de La Sale] ; nouv. éd. conforme au ms. de la bibliothèque... de Rouen, avec les variantes des anciennes éditions, une notice bibliographique et des notes [par P. Jannet] http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k277589

empty