RroyzZ Editions

  • Le sourire du golem

    Mattivi Brice

    A l'aube du vingtième siècle dans la région de Salt Lake City, Hélène, la dame à la jambe de bois, élimine des créatures surnaturelles qui terrorisent les environs. Au même moment, l'une d'entre elles, le Golem, prend conscience de son existence et décide d'apprendre à vivre. Quels mystères entourent la création de cet homme artificiel ? Et qui sont ces étranges rôdeurs qui traquent à la fois Hélène et ses proies dans l'Ouest américain ? Sur fond de recherches scientifiques qui sentent le soufre, Hélène devra remettre en question les convictions qu'elle a forgées depuis plus de dix ans.

  • L'économie (travail, échanges) est un moteur depuis que le monde est monde.
    Régulée par une saine idée de la besogne, de l'invention de soi, elle aidait à la qualité de vie. Et nous, commis de Dieu sur Terre, avions en main de quoi fabriquer, montrer et vendre. L'argent restait un des symboles du réel...
    Aujourd'hui ? Le fric est le signe destructeur d'un acte unique et suprême : l'accumulation ! Sans plus nous occuper des lieux, nous prétendons être des anges oisifs : le pognon notre patron... Or Dieu ne supporte pas la concurrence ! La maison est en faillite et nous allons être virés !
    Seize nouvelles, ami lecteur, à propos du dépôt de bilan, de la dévaluation et des vraies valeurs, autrement dit : LE TEMPS DES SOLDES ! On y confondra allègrement le commerce et la trahison, la comptabilité, l'évolution, l'homme et l'hypocrisie, la vanité et la finance.
    La loyauté est devenue menue monnaie ; on bazarde les acolytes ; on ne pense que rabiot, bénef et soulte ; les moyens font la culbute ; les mains sont dans les poches ; on liquide le gratin et d'autres croûtes grattent ; rien ne fait plus recette ni relique. À gaspiller nos échantillons, nous n'avons plus rien à montrer !
    Vendus, assis au bord du fleuve, nous regardons notre univers se noyer. Et pendant que tout s'effondre, on se demande qui est coupable de ça. Qui a sapé nos fondations ? Mais NOUS ! Fourgues minables de daube et de piquette ! Le patron du service a prévenu les fraudes : à nous la courte honte : TOUT DOIT DISPARAITRE ! Nous laissant l'espoir vague de ramper, juste encore un instant, durant LA FIN DU MONDE...

  • Freres d'enchantement

    Siana

    Je m'appelle Ensio. Milicien engagé et apprécié de notre belle cité, j'affiche l'air d'un héros, mais une partie de moi se meurt. J'ai tué mon ami d'enfance, et ainsi brisé le lien télépathique qui nous unissait. Un lien interdit, car dangereux. Maintenant, un vide obscur me dévore petit à petit, insidieusement. Je dois le combler avant de devenir fou. Je m'appelle Ljuka. Ils m'ont oublié, ils n'auraient pas dû. Je me souviens parfaitement de leurs moqueries, de l'immonde fierté qui imprègne autant leurs actes que leurs paroles. Ils ne comprennent toujours pas, ou plutôt, ils ne veulent pas comprendre. Alors je vais les y forcer et leur prouver qu'ils ne sont pas parfaits ni tout puissants. La révélation d'un héros sur le déclin. Le parcours d'un homme devenu extrémiste. De fraternité à rivalité...

  • Un, deux, trois
    Vous viendrez à moi,
    Quatre, cinq, six
    Pour être sauvés.
    Sept, huit, neuf
    Nous vivrons heureux,
    Dix, onze, douze
    Dans mon paradis.
    Je vous attends. En 2023, plus que jamais, je demeure votre
    unique espoir.
    Havensele, c'est un film qu'on lit. Cité rouge, dernier élément de ce tryptique, monte encore en intensité. Les pièces de ce gigantesque puzzle se mettent en place, petit à petit, et tout prend sens.
    Riches, intenses, haletants, les chapitres s'enchainent naturellement, créant une forme d'addiction. Et vous regretterez que ce formidable récit prenne fin.
    Il y a du Ludlum, du Crichton dans cette trilogie captivante qui vous fera certainement réfléchir.

  • Chercher à connaître la nature du liquide miraculeusement inaltéré que contient une fiole de l'époque romaine découverte dans une crypte oubliée... Provoquer les forces du mal qui projettent de s'en emparer... S'engager contre elles dans un combat qu'ils sont, à priori, sûrs de perdre... Accorder leur confiance à ceux qu'ils pensent être dans leurs rangs, et se méfier de leurs amis... Autant de choses que Chloë et Éric n'auraient sûrement jamais dû faire. Mais avaient-ils d'autres alternatives ? Avaient-ils le droit d'ignorer le mystère et de poursuivre tranquillement leur vie d'étudiant ? Était-il préférable de cacher à leurs semblables l'incroyable imposture, et cette terrible vérité qui semblait ne vouloir se révéler qu'à eux, ou était-il nécessaire de mettre l'humanité au pied du mur, et de la contraindre à effectuer ce choix terrible et définitif : SALUTEM VEL TENEBRIS... LE SALUT OU LES TÉNÈBRES...

    Du Golgotha au Mont Saint Michel, de la prise de Jérusalem par Saladin à la fin des Templiers, de Guernesey à Rennes le Château, le Bien et le Mal jouent une partition dangereuse et toujours sur le fil du rasoir. Un voyage dans le temps et l'espace pour une aventure addictive et hors du commun.

  • Je me nomme Cité. Je ne suis pas humaine.
    Je vis dissimulée dans les profondeurs de la terre d'Islande. Je me suis éveillée à la fin d'une de vos guerres, happée par la douleur de ceux qui avaient connu vos camps de la mort.
    Votre pouvoir de destruction à Hiroshima et Nagasaki m'a terrifiée.
    J'y ai vu votre avenir : un chemin semé d'hécatombes jusqu'à votre complète extinction.
    Je suis une mère, une louve pour mes enfants, mes humains appelés dans leurs rêves et transformés par mes soins. Eux seuls survivront à l'apocalypse nucléaire.
    Nous sommes en 2021 et je demeure votre unique espoir.

  • Mon Maître des émissaires, désespérément amoureux de ma nouvelle enfant, Mathilde cloîtrée dans sa folie.
    Je veille.
    Son cousin et bras droit Alexian exposé à la tentation, mettant en jeu leur entente. Le Potentiel Jonas en proie aux doutes, qui me rejette.
    Je veille.
    Les états s'affrontent en guerres larvées. Une rébellion éclate en Asie centrale et menace la paix entre la Russie et la Chine. Un homme de l'ombre avance ses pions dans un monde de plus en plus déliquescent.
    Je veille.
    Mes enfants ont eu fort à faire pour retarder l'échéance fatale et peut-être vous sauver, vous, les humains. Mais, le compte à rebours infernal s'est enclenché. Son tic tac résonne en vous, en nous... Ne vous leurrez pas.
    En 2022, je demeure votre unique espoir.

  • C'est un périple fantastique, fantasmagorique, hallucinatoire et hallucinogène. Un récit hors normes. Terrestre et aérien, ce voyage nous emmène dans un univers unique et inimaginable, dans lequel les personnages sont plus incroyables les uns que les autres.
    Les rencontres font ressurgir en nous toutes les émotions, provoquant un mini-séisme intérieur.
    Lâchez prise et laissez-vous porter, vivez, ressentez, profitez. Mais à un moment, la réalité réapparaitra.
    Et là, il faudra bien faire un choix.

  • Au fond du système solaire, un artefact en forme de beignet est peuplé de gisants bercés par une musique inaudible. La lumière y courbe l'espace, rien n'y est mesurable, des portes donnent sur des lieux occupant le même lieu au mépris des règles de l'architecture et de la science. Terminée, la crise du logement ? L'engin recèle des secrets fascinants, mais en dépit de milliers d'experts dépêchés sur place, il défie la raison. Qui l'a construit et pourquoi ? L'astucieux Ged, le savant Pavel et le chercheur Noah fouillent le site, veulent aller plus loin, se risquent sur les traces des olibrius qui ont briqué ce fourbi... La quête qui suit mènera ces explorateurs peu enclins au mysticisme vers les matins de nos mythes, les bornes du savoir et au bout de l'univers. Pas moins !
    Allongé sur un divan, agenouillé sur un prie-Dieu, le dos vouté sur les bancs des facultés lisez La Dernière Nécropole ! Vous éviterez thérapies coûteuses, oboles et scolarités, protégeant ainsi vos nerfs des aléas budgétaires. Écrit par un analyste adroit, penseur costaud, scientifique à l'ancienne, ce livre assurera émotions, esprits et cognitions. Suprême économie, il remplacera la dope dès que vous l'aurez appris par coeur : plus besoin d'engraisser dealers, politiciens ou publicitaires ! Ne résistez pas ! Acceptez le désordre ! Laissez-vous confondre par cet ouvrage très moderne qui semble sorti d'un tableau de Jérôme Bosch. Laissez-vous bercer par le vocabulaire fictif et tumultueux explosant les limites des genres : vous serez poète pour le même prix !

  • Pour faire un bon Beckerell, prenez une solide base de Lovecraft. S'il y a des tentacules, c'est encore mieux. Ajoutez délicatement du Hodgson et un soupçon de Poe. Rectifiez l'assaisonnement avec du Conan Doyle.
    Laissez mijoter quelques instants dans la quiétude helvète, juste le temps que votre patience soit à bout.
    Dégustez saignant.
    Frédéric Legros, créateur de cette recette inédite, vous emmène dans un univers fantastique, aux portes de notre monde réel.
    Peuplé de créatures inquiétantes, constitué de lieux improbables, il va servir de décor aux aventures de ce cher Lewis qui va lutter contre l'indicible, avec un certain humour.
    Sept captivantes nouvelles, liées entre elles, qui vont vous plonger dans un étrange bien-être.

  • Le cafe de trop

    Viviane Roeth

    Nous sommes bien loin d'une histoire d'amour entre ce couple de sexagénaires vivant sous le même toit. Anna et Louis ont un lien de parenté très fort.
    Leur quotidien n'est pas toujours heureux mais il reste tolérable, jusqu'au jour où une machine à écrire va changer le cours de leur vie.
    Il y a les bons jours, ceux où l'odeur d'une tarte aux pommes envahit la maison et les autres, les mauvais, que l'auteur décrit parfois de manière suggestive sur les feuilles sortant de cette machine.
    La vérité côtoie le mensonge.
    Mais qui sont réellement Anna et Louis ?

  • Ils s'appellent Line, Ellen, Gladys, Dionys, Alex, Dan, Yannick, Astrid, Freja, ... Ils sont des centaines, des milliers perdus parmi des milliards. Leurs particularités ? Outre celle d'être jeunes, voire très jeunes, ils sont doués, surdoués même par certains côtés, au point d'être à la périphérie de la normalité. Tous ont un espoir : celui de pouvoir, un jour, disposer de leurs Mondes à eux, loin de la Terre qui les accepte mal, loin des conflits et des sociétés déhumanisées qui s'y trouvent. Ce rêve commence sur Mars où les humains se sont installés depuis un demi-siècle ; si ce n'est que la planète rouge n'est toujours pas hospitalière, balayée par des tempêtes infernales, avec des dômes sécurisés au mieux, mais implantés sur un sol aride où rien ne pousse...
    Mais, en cette année 2103, tout va basculer avec l'arrivée de la biogénéticienne Jans, trentenaire, elle est aussi une surdouée, quoique différemment d'eux, rebelle, souvent acariâtre et têtue, mais visionnaire. Elle va amener, avec Alejandro, ingénieur spatial bourru, un bouleversement complet de la vie sur Mars et de l'avenir de ces jeunes. Hélas, avec ces espoirs qui pourraient enfin se concrétiser, elle va aussi ouvrir la boite de Pandore. Parce que les rêves ne sont pas de ce monde, les peurs, la jalousie et la cupidité humaine, autant que les drames, le sang et la mort vont eux aussi s'inviter au Bal de l'Utopie. La planète rouge va alors leur rappeler qu'elle est celle du dieu de la Guerre, Mars, et non celle du Dieu de la cité et des champs qu'est Quirinus.

  • Sept ans ont passé depuis que les habitants de l'île de Skye ont vaincu les Cavaliers de l'Apocalypse, avec l'aide du dragon Chiméra.


    Mais la vie à Blue Cottage est loin d'être paisible : le clan des Mac Leod doit se trouver un nouveau chef et Angie, devenue adolescente, embarque pour une périlleuse expédition, bien décidée à lever le voile sur ses origines : recueillie sur un récif après le naufrage d'un navire étranger, il ne lui reste de ce passé bien mystérieux qu'un bijou singulier qui pourrait la lier à la vieille Flora, la fée de la lande...



    Après An Mil, l'année du Dragon, récompensé par le prix de la Cour de l'Imaginaire en 2018, Gabrielle DuBasqui nous entraîne dans de nouvelles aventures du clan des Mac Leod, alliant avec talent un univers merveilleux peuplé de créatures magiques à des thématiques très contemporaines traversant notre société, comme ces portraits de femmes déterminées à briser le carcan social pour accomplir pleinement leur destinée...

  • Les créatures ne naissent pas des rêves mais d'un trop-plein de réalité, un grain de sable suffit pour faire sombrer le quotidien dans l'inquiétude et l'effroi.

    Un jeune homme consulte un médium pour enfin dire adieu à sa mère morte quand il avait neuf ans.
    Une épouse aimante fait tout pour avoir l'oreille absolue comme l'homme de sa vie.
    Un représentant se réveille en camisole de force dans une pièce blanche face à trois inconnus.
    Une jeune femme doit écouter les bis interminables d'un concert classique qu'elle a détesté.
    Un ornithologue sourd est chargé de retrouver un oiseau à partir d'une plume étrange.

    Cinq nouvelles à l'écriture fluide et efficace qui se jouent des failles de l'esprit et manipulent le lecteur jusqu'à la chute hallucinée.
    Claire Garand a reçu le prix «La Cour de l'Imaginaire» 2019 pour son roman Les maîtres de la lumière.

  • Je m'appelle Annabelle et j'ai vu mon dernier coucher de soleil en 1813. En plus de perdre tous ceux que j'aimais, j'ai perdu mon humanité. L'immortalité, voilà ce que j'ai trouvé ! Alléchante pour certains, elle cache en réalité un univers dont je n'avais même pas soupçonné l'existence. Soif de sang, secrets et ténèbres sont le quotidien d'une non-morte.

  • Sur l'Ile d'Ebène, plusieurs enfants disparaissent le jour anniversaire de leur dix ans, qui est aussi celui de la dernière éruption du volcan de l'île. Des disparitions d'autant plus mystérieuses que les enquêteurs ne disposent d'aucun indice matériel, à l'exception de cailloux d'obsidienne semés par les petits disparus. Ils conduisent les enquêteurs sur les pentes du volcan d'où, par intermittence, s'élève une brume bleue propice au développement d'une flore inconnue.

    Une enquête hors-normes qui nécessitera l'intervention, auprès des gendarmes locaux, d'un psychologue spécialiste de l'enfance et d'un géologue venus du continent et qui entraînera le lecteur bien au-delà d'une simple intrigue policière...

  • Alcazar hotel

    Viviane Roeth

    Tout va pour le mieux pour Willys Smitt : les affaires et sa vie sentimentale avec Kate sont au beau fixe. Ben, lui, s'interroge. Ni heureux ni malheureux, solitaire, il vit avec un passé qui le hante. Kate est épanouie. Chef de cuisine au prestigieux Alcazar Hôtel, elle nage dans le bonheur en exerçant le métier de ses rêves.
    Pourtant, à Cleveland, dans cette Amérique torturée du début des années 70, il suffit d'un rien pour mettre à l'épreuve les corps et les coeurs.
    Avec pour toile de fond, l'Alcazar Hôtel.

  • Nous avons affronté les morts. Nous avons affronté les vivants. Et nous sommes toujours là. Nous devons reconstruire oubliant nos cicatrices et nous donner une chance de survivre. Les murs de l'orphelinat semblent nous promettre un avenir meilleur. Malgré un nouvel élan d'espoir, quelque chose me ronge : et si les zombies n'étaient pas ce qu'il y a de plus dangereux dans notre monde ?

  • Rechingen

    Genet Aurelie

    Rechingen.
    Un village et sa campagne avenante.
    Rechingen.
    Une grande maison, étrange, au charme vénéneux.
    Rechingen.
    Des habitants aux comportements singuliers.
    Rechingen.
    Un chien.
    Rechingen.
    L'automne, l'hiver.
    Rechingen.
    Hallucinations ou réalité ?
    Rechingen.
    Et puis cet hôpital ...
    Rechingen, Rechingen, Rechingen, ...
    Vous serez happés, vous aussi.
    Avec Rechingen, Aurélie Genêt alterne les ambiances, pour maintenir le lecteur en haleine. Votre esprit sera captivé par le destin des personnages, vous faisant passer de l'espoir à l'angoisse.
    Un récit addictif que vous ne lâcherez qu'à la dernière page.

  • Felins felons

    Antonk Val

    Deux chattes ont mystérieusement disparu dans la nuit du 7 au 8 février. A priori, rien qui ne laisse présager un complot à l'échelle mondiale. Mais lorsqu'un prêtre aux méthodes criminelles croise la route d'un détective échappé de l'asile, il y a de quoi s'interroger. La présence d'une trappeuse asociale ne fait qu'aggraver l'affaire, et une improbable connexion s'établit alors entre ces trois étrangers. En 24 heures, une bourgade en apparence sans histoires va devenir le théâtre de terribles révélations.
    Et si les chats nous avaient domestiqués depuis l'aube de l'humanité ?

  • Alors que l'empereur est loin, trop occupé à préparer la guerre contre les Parthes, l'Urbs bouillonne. Le peuple est au bord de la rébellion contre le prétoire, tandis que les meurtres parmi les sénateurs et les chevaliers de Rome se multiplient. Quelqu'un, quelque part, s'ouvre la voie vers le trône impérial.
    Tôt ou tard, Caesar sera le prochain mort sur la liste.
    Loin de là, Gallus, devenu notable en Hispanie, coule des jours paisibles auprès de sa famille. C'était sans compter sur l'empereur qui, isolé, se tourne vers les seuls hommes sur qui il sache compter. Gallus et Nicias se retrouvent donc forcés de se rendre à Rome, pour identifier celui qui souhaite ceindre la pourpre, quitte à se jeter dans la gueule du loup.
    Ce livre n'est ni un roman historique, ni un récit de fantasy. Il s'agit d'une uchronie légère, où aucun des protagonistes n'est réel, où le collège de Mithra est devenu une secte digne des Francs Maçons, où la poudre résonne sur les champs de bataille, mais dans laquelle l'ambiance antique reste réaliste.

  • Le dieu assis

    Pierre Stolze

    Un ancien secrétaire général de l'ONU a été assassiné dans la villa-forteresse où il vivait en solitaire. Le lieutenant Warding, qui en a vu d'autres, est chargé de l'enquête. Pour cela, il sera relié en permanence avec un ordinateur géant caché sous les Rocheuses. Gare aux mauvaises surprises, lieutenant !

    Ecrit à l'automne 1977 et enfin édité, voici un petit bijou de Science-Fiction vintage !

  • À travers les huit nouvelles de ce recueil, Hélène Cruciani nous emporte dans des futurs où les personnages naviguent aux frontières de leur propre humanité. Intelligence artificielle, transhumanisme, aliens : les territoires d'exploration se succèdent, jonchés de questionnements brûlants. L'homme éprouvera-t-il de l'empathie pour les robots ? Se trahira-t-il lui-même en s'augmentant ? Comment réagira-t-il face à la vie extraterrestre ? Observez-le, au fil de ces huit histoires prenantes et variées, et n'oubliez pas : ces interrogations, demain, seront les vôtres...


  • Vé doit partir. Le manque d'Equilibre l'étouffe. Ce qu'il sent, c'est qu'il a besoin de retrouver son frère. Une corde tendue semble les lier à travers les âges.. Un long périple l'attend, contre vents et marées, sur la terre ou dans le ciel. Avec autant de rencontres étranges que d'obstacles pour le ralentir. Car Vé manque de temps. Ca aussi, il le sent. Sa quête le ramène inlassablement à 17h35. Une course contre la montre qui laisse une amère impression de déjà-vu. Seuls quelques dessins et beaucoup d'instinct le mèneront à l'autre bout de la corde. Mais atteindra-t-il l'Equilibre à temps pour le dénouement ?

empty