Sciences & Techniques

  • Ce journal raconte avec chaleur, au jour le jour, la relation entretenue avec un nouveau partenaire qui s´est introduit dans la vie de l´auteur, en l´occurrence un cancer.
    Le lecteur dévorera ces pages où l´humour sans détour de Béatrice Maillard-Chaulin devient un indispensable adjuvant à la chimiothérapie. Au fil des jours, cette lutte contre l´intrus se transformera en un combat collectif. Ils gagneront, ils seront les champions, Béatrice et l´équipe de l´Institut Curie, François, Garrus le chien et tous leurs copains. Cette histoire est une histoire d´amour. Et l´amour ne chipote pas sur la part qui revient à chacun. Chimio ou alchimie de nos petits plaisirs ? On ne détaille pas le triomphe d´une équipe. Il n´y a pas de miracle, mais un secret que Béatrice Maillard-Chaulin nous fait partager dans ce livre tonique comme un éclat de rire : face à la maladie, la plus infime occasion de bonheur est la plus ferme des planches de salut. Un texte exemplaire.
    En France, une femme sur neuf est ou sera atteinte d´un cancer du sein. Le moral est, on le sait maintenant, un élément important dans le processus de la guérison. Un tel témoignage pourra se révéler une grande aide pour toutes les personnes confrontées à cette maladie, qu´il s´agisse de la malade elle-même ou de son entourage. Il raconte avec des mots simples comment l´angoisse a dû laisser sa place à la joie de vivre, comment la malade, avec un peu d´aide, a pu reprendre le contrôle de l´embarcation. Ce récit permettra à celui ou à celle qui pourrait, un jour, être touché par cette maladie de l´aborder avec moins d´appréhension et certainement plus de sérénité.

  • De la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, bien avant que Lamarck crée le terme « biologie », nombreux furent ceux qui avaient consacré leur attention à cette science de la vie.
    Dans ce lent cheminement des idées et des actes, on suit ici la démarche scientifique d´hommes, qui, les premiers dans leur temps, ont apporté dans ce domaine une telle innovation qu´on doit les tenir pour les prédécesseurs les plus éminents des grands chercheurs qui se succéderont en anatomie - physiologie - embryologie - systématique - micrographie - biologie expérimentale.
    Qu´on ne voie pas dans cette entreprise une tentative d´apologie, un choix arbitraire. Vésale, Harvey, Ray, Van Leeuwenhoek, Spallanzani s´imposent car ils ont réuni des qualités que leurs contemporains n´ont pas atteintes dans l´esprit créateur, la critique des faits observés, la pratique de l´expérimentation. Certes, ils n´ont pas été les seuls, au long de ces siècles, dans le courant des idées qui naissaient.
    Au fil de la lecture, on découvrira ceux qui, eux aussi, ont apporté leur contribution au progrès des connaissances, à leur époque.
    Les travaux de ces grands novateurs ouvrent les esprits aux recherches qui suivront à partir du XIXe siècle. Le développement de la biologie ira s´accélérant en même temps que naîtront de nouvelles disciplines.  Le professeur Robert Delavault a exercé son enseignement à l´Université d´Orléans et a fondé le Laboratoire de Biologie cellulaire et animale, où il a dirigé les recherches. Il consacre désormais ses activités à l´étude de l´histoire des sciences en s´attachant aux personnages qui ont marqué leur époque.

  • Dans ce nouveau livre, l'auteur a pour objectif ambitieux de transmettre son amour des mathématiques, même aux adultes qui se souviennent d'avoir rencontré des difficultés dans leur jeunesse avec cette science. Il estime que les maths sont à votre portée dès lors que vous acceptez de vous y intéresser.Se démarquant des manuels scolaires trop détaillés à son gré, il vous guide à travers les seules notions fondamentales des mathématiques élémentaires, avec le souci constant de les rendre faciles à comprendre et agréables à lire. Il rappelle par des exemples concrets que les maths sont le fondement même des sciences et des techniques modernes.Il compte sur la cohérence, l'interdépendance, la beauté de ces notions de base pour insuffler à de nombreux lecteurs la vive admiration qu'il porte à la « reine des sciences ».

empty