Tourisme & Voyages

  • Beauté de l'océan, vagues magnifiques, plages immenses, ... La côte atlantique, d'Hossegor à Mundaka, un petit coin de paradis pour les surfeurs ? Pas si sûr... Quand la mort frappe aux abords de la plage de Tarnos, le monde du surf s'agite peu fier de certaines pratiques telles le localisme. Aidée de son ami Laurent militant syndical passionné, Agnès, capitaine à la PJ de Bayonne, se lance dans une enquête qui l'entraîne dans les coulisses de l'industrie textile, et pourrait bien écorner la belle carte postale...

  • Périgord, un nom évocateur bien au-delà des limites de cette province. Gastronomie, préhistoire, sites monumentaux, autant d'éléments qui s'inscrivent dans un patrimoine à la fois local et partagé par le plus grand nombre. Cette terre est le fruit de l'histoire, du temps qui passe, de la rencontre entre des hommes et des femmes. Grandeurs et misères se sont succédées, sans plan aucun, de siècle en siècle, dans des paysages toujours recommencés. Plusieurs millénaires ont donné une certaine unité à cet ensemble pourtant fait d'éléments divers. Docilité et turbulence jalonnent ce passé où le fort caractère local a su s'affirmer. Région de passage avec ses grandes vallées, les apports extérieurs ont été multiples. Mais ce qui frappe surtout c'est que activités et paysages sont toujours à échelle humaine. Humanisme et harmonie semblent ici des règles reçues en héritage.
    En Périgord, l'histoire s'inscrit dans la très longue durée ; elle s'écrit de siècle en siècle dès l'aube de l'humanité. Il suffit de parcourir ses routes et ses chemins, de contempler ses paysages et ses bourgs pour découvrir des traces multiples de cette riche histoire, où se retrouvent grands seigneurs et humbles paysans, gestes marquants et vies quotidiennes à la fois modestes et précieuses.
    Et maintenant laissons-nous aller sur les sentes de l'histoire périgourdine, où la légende vient parfois fleurir les faits.

  • Río Vero

    Pierre Minvielle

    1966 : Une équipe de randonneurs s´attaque à l´exploration du Rio Vero, une rivière d´Aragon très mal connue à l´époque. Où se cache sa source ? Que renferment les canyons dans le secret desquels s´enfonce le cours d´eau ? Au fil des explorations, les explorateurs réalisent la première traversée des quatre canyons du rio Vero et découvre l´existence de peintures préhistoriques à l´aspect indéchiffrable.
    Pierre Minvielle raconte de façon vivante les péripéties qui ont marqué cette aventure. Fréquentant ces territoires depuis plus de 60 ans, il en est la mémoire vivante. Il en résulte un récit vif et distrayant qui intéressera tous ceux -ils sont nombreux- qui s´intéressent à l´Aragon et aux canyons du Rio Vero.
    Pourquoi avoir attendu si longtemps pour raconter cette exploration ? Parce que les témoignages archéologiques ainsi découverts étaient fragiles et l´on pouvait craindre le vandalisme. Aujourd´hui, ces précieux vestiges sont enfin protégés. Ils sont classés par l´UNESCO au Patrimoine Mondial de l´Humanité. L´auteur qui a découvert ces vestiges peut raconter.

  • Les premiers « chalets » d´Arcachon ont été bâtis tout au long du rivage du Bassin qui porte son nom, à l´ouest du bourg de La Teste de Buch, - dont ils se sont séparés en 1857. Née de la présence du sable et de l´eau, lancée comme un rêve de mode, construite sur un souci de santé et de repos, poussée rapidement sur le sable des dunes, développée sur des envies de plaisirs, gagnée par le souci des vacances, rattrapée par trois guerres qui l´ont fortement marquée, Arcachon - ville parc - s´est un temps endormie pour être réveillée par le bouquet d´un « Coeur de Ville » qui lui redonne comme un air d´Offenbach, image qui ne l´a jamais totalement quittée. Elle se développe au rythme des longues ondulations du temps soumis aux souffles changeants de la mode et de la politique qui les font pareilles aux ondulations de la mer.

empty