François Ferbos

  • Que serait le quotidien de Vincent Laffargue sans André Dubosc, alias Dédé-les-embrouilles ? Une sinécure, vraisemblablement.
    Cette fois-ci, alors que les deux amis ont rendez-vous, Dédé tarde à se montrer. C'est finalement Simone, sa femme, qui prévient Vincent : Dédé est à l'hôpital. Il est tombé à l'eau, de sa pinasse Marie-Thérèse.
    En filant rendre visite à son vieil ami, Vincent s'inquiète pour de bon. Et lorsque celui-ci, très affaibli par son hypothermie, lui parle d'une attaque d'Indiens qui, à bord de leur sous-marin bleu, auraient abordé Marie-Thérèse, il n'est vraiment pas rassuré. Et si Dédé, qui n'était plus si jeune, était subitement devenu sénile ?
    Par amitié, Vincent part à la recherche de l'embarcation à bord de l'antique - et odorante - 4 L de son ami.
    Lorsqu'ils la retrouvent, certains indices mettent la puce à l'oreille du commissaire Laffargue. Pourquoi avoir désossé la pinasse ? Et pourquoi ces traces suspectes de poudre blanche au fond de la coque ? Et si finalement, aussi incroyable que cela puisse paraître, Dédé n'était pas encore bon pour l'hospice ?

  • Fidèle à ses habitudes, André Dubosc - dit Dédé - attire les ennuis. Mais cette fois-ci, les choses se compliquent. Il est accusé de multiples escroqueries et se retrouve... incarcéré à la maison d'arrêt de Gradignan ! Dès qu'il a vent de la nouvelle, persuadé qu'il s'agit d'une simple méprise, le commissaire Vincent Laffargue se fait un devoir de venir au secours de son vieil ami.
    Mais une fois les éléments en mains, Vincent en vient à douter. Plusieurs preuves accusent Dédé, et de manière accablante ! Celui-ci serait un véritable escroc, convaincu de falsification de documents et d'usurpation d'identité. Plus connu sous le surnom de « l'Anguille », il serait parvenu pendant des années à échapper à la police.
    Qui est réellement André Dubosc ? Le paisible retraité amateur d'huîtres et d'entre-deux-mers, ou bien le redoutable multirécidiviste que les autorités recherchent depuis des lustres ? Dans cette dernière hypothèse, Vincent parviendra-t-il à faire son devoir de policier ? Ou bien se précipitera-t-il une fois encore au-devant d'une montagnes de difficultés ?

    Médocain de naissance, François Ferbos passe son enfance à Madagascar avant de revenir en France pour intégrer la Police d'investigation qui le mène de Strasbourg à Bordeaux en passant par la Nouvelle-Calédonie. Passionné de navigation, il parcourt plusieurs mers pendant des années.

  • De retour à Bordeaux, le commissaire Vincent Laffargue, également appelé « le chat noir » par ses collègues, assure la permanence hebdomadaire du SRPJ. Celui que tous connaissent pour son franc-parler et ses méthodes peu orthodoxes se montre tout à fait digne de son surnom : à peine arrivé, les problèmes s'accumulent. Au grand dam de son ami et adjoint, Théo Müller...
    La ville devient en effet le théâtre de nombreux attentats qui, s'ils semblent frapper à l'aveugle, ont pour point commun un explosif peu commun, le Semtex. Vincent doit alors garder tout son sang-froid pour s'en tenir aux faits et résister à la pression de sa hiérarchie, qui cherche à satisfaire la curiosité des journalistes à n'importe quel prix. Fort heureusement, Vincent peut compter sur ses amis de pontons, aux bassins à flot, pour décompresser.
    De quelle nature ces attentats peuvent-ils bien être ? Terroriste ? Politique ? Criminelle ? De tartes en bourre-pifs, d'apéros anisés en gardes à vue épiques, Vincent mène l'enquête avec son fidèle Théo, tentant d'éclaircir ce brouillard... détonant.

    Médocain de naissance, François Ferbos passe son enfance à Madagascar avant de revenir en France pour intégrer la Police d'investigation qui le mène de Strasbourg à Bordeaux en passant par la Nouvelle-Calédonie. Passionné de navigation, il parcourt plusieurs mers pendant plusieurs années.

  • Vincent Laffargue, commissaire de police de son état, pensait en avoir fini avec les ennuis lorsqu'il fut relégué au service des Enquêtes Administratives. Et il comptait bien profiter de ses vacances sur le Bassin d'Arcachon pour renouer avec la sérénité, seul à bord de son voilier.
    Mais c'était compter sans son ami Dédé, passé maître dans l'art de la pêche, de l'apéritif et des embrouilles. À l'occasion d'une virée en pinasse, celui-ci découvre un cadavre dérivant entre deux eaux et n'hésite pas une seconde avant de gâcher les vacances de Vincent.
    Les compères vont alors tenter d'en savoir un peu plus sur cet homme, s'attirant au passage l'antipathie des gendarmes territorialement compétents.
    Vincent va-t-il réussir à se tenir éloigné de cette affaire, aux ramifications des plus dangereuses ? Va-t-il pouvoir larguer les amarres de Méa, son voilier ? Et plus important encore : Dédé va-t-il enfin se tenir tranquille ?
    Médocain de naissance, François Ferbos passe son enfance à Madagascar avant de revenir en France pour intégrer la Police d'investigation qui le mène de Strasbourg à Bordeaux en passant par la Nouvelle-Calédonie. Passionné de navigation, il parcourt plusieurs mers pendant plusieurs années.

  • Une fois n'est pas coutume, le commissaire Vincent Laffargue vient de passer quelques jours tranquilles au SRPJ et s'apprête à passer une fin de semaine en famille. C'est sans compter sur Andreï Tovaritch, une connaissance du Bassin d'Arcachon... Un seul coup de téléphone suffit pour rendre au commissaire sa réputation de chat noir ! Pas de gaieté de coeur, certes : il semblerait qu'Andreï ait de sérieux ennuis... et que Vincent soit le seul à pouvoir lui venir en aide.
    Le commissaire retrouve l'ancien oligarque dans sa suite au Grand Hôtel de Bordeaux. Rapidement, l'affaire prend un tour inquiétant : elle impliquerait rien moins que les services spéciaux russes, ainsi qu'un nouveau poison aux effets dévastateurs : le novitchok.
    Pourquoi ces agents s'en prennent-ils à Andreï ? Va-t-il pouvoir leur échapper ? Que peut faire un commissaire face à cette menace internationale ? De bouteilles de champagne en assiettes de fruits de mer (être ami avec un oligarque a du bon), de coups de sang en coups de poing, les amis vont tenter de se tirer de cette mauvaise passe.

    Médocain de naissance, François Ferbos passe son enfance à Madagascar avant de revenir en France pour intégrer la Police d'investigation qui le mène de Strasbourg à Bordeaux en passant par la Nouvelle-Calédonie. Passionné de navigation, il parcourt plusieurs mers pendant des années.

empty