Sarbacane

  • Vendredi 13 novembre 2015 B. e´tait a` la terrasse du cafe´, quand les terroristes ont tire´. Son fre`re est mort, lui s'en sort presque indemne. Hagard, il quitte l'ho^pital au matin, monte dans le me´tro. Son regard croise celui d'un passager... Stupeur. Il reconnai^t ce visage : il s'agit d'un des hommes qui ont tue´, la veille.

    Alors que ses proches le recherchent dans une capitale meurtrie, B., sous le choc, de´cide de suivre l'assassin jusqu'a` sa planque. Samedi 14 novembre est le re´cit du jour qui va suivre.




    Pour plus d'infos, consulter la fiche du livre

empty