Richard Price

  • Diplôme en poche, promotion 1971, Peter Keller apprend qu'il n'est pas admis à la faculté de droit de Columbia comme il l'espérait. Issu d'une famille modeste de Yonkers, une petite ville de l'État de New York, le jeune homme faisait pourtant jusque-là la fierté de son père et pensait à tort que la vie allait lui dérouler le tapis rouge. Tandis que ses amis entament de brillants cursus, le voilà contraint d'enchaîner les petits boulots - préposé au tri à la Poste, démarcheur téléphonique. Autant d'épisodes burlesques, qu'il décrit avec beaucoup d'autodérision, jusqu'à perdre les pédales et se lancer dans une série de canulars téléphoniques qui lui vaudront d'avoir affaire à la police. Et ni son nouveau poste d'enseignant à l'université, ni sa relation avec l'épouse psychotique d'un ancien professeur ne l'aideront à y voir plus clair. Peter est-il bien sûr de vouloir devenir avocat, ou devrait-il plutôt tenter sa chance dans les bars de New York pour y faire du stand-up...
    Un roman caustique et drôle, qui raconte l'histoire d'un jeune homme essayant de trouver sa place en ce monde.

    1 autre édition :

  • Le Bronx, années 1970. A bientôt dix-huit ans, il est temps pour Stony de choisir son chemin. Tout le pousse à suivre les pas de son père, et à devenir électricien - une perspective qui ne l'enchante guère. Mais entre une petite amie volage, un jeune frère anorexique qu'il essaie de protéger de leur mère et une famille envahissante, Stony n'a pas le temps de penser à son avenir. Pourtant, lorsqu'il trouve un emploi dans un hôpital, il se prend à rêver d'une autre vie que celle à laquelle la tradition familiale le destine. Pourra-t-il échapper à ses origines ?

    1 autre édition :

  • En attendant de devenir célèbre, Eric Cash gère un restaurant dans le Lower East Side de Manhattan, un quartier à double visage avec ses lieux branchés pour bobos et ses vieux immeubles où cohabitent dealers et immigrés. Deux mondes qui entrent en collision quand Eric et Ike Marcus, un de ses barmans, se font braquer un soir de bringue. Un coup de feu, un corps qui s'écroule, deux jeunes voyous qui s'enfuient. C'est du moins la version d'Eric, mais elle contredit les premiers témoignages recueillis par la police...

    2 Autres éditions :

  • Milieu des années 1990. Le jeune Billy Graves est flic au sein d'une brigade anticriminalité de l'un des pires districts du Bronx. Il fait partie d'un groupe de policiers prometteurs, les "Wild Geese", et une carrière brillante lui semble assurée. Jusqu'au jour où il tire accidentellement sur un gamin. L'affaire, fortement médiatisée, lui vaut d'être mis au placard quelque temps. Aujourd'hui, Billy est devenu chef d'une équipe de nuit du NYPD. Son quotidien : sillonner les rues de New York, de Wall Street à Harlem, pour en assurer la sécurité, même s'il sait que certains criminels passeront toujours au travers des mailles du filet. Ces derniers, il les surnomme les « whites », ceux qui s'en sortent blancs comme neige. Chaque policier en a un qui l'obsède. Puis vient un appel qui change tout : un meurtre a eu lieu à Penn Station. Et la victime n'est autre que le white d'un de ses anciens coéquipiers. Lorsqu'un autre white est assassiné, Billy commence à s'interroger : quelqu'un serait-il en train de régler ses comptes ? Et qui est cet homme qui, soudainement, paraît s'intéresser à sa femme et à ses enfants, au point de les suivre en filature ?

    2 Autres éditions :

  • Une jeune femme blanche, en état de choc, se réfugie aux urgences d'un hôpital. L'inspecteur qui l'interroge relève très vite dans son récit et son comportement des contradictions... Roman choc entre deux communautés - la noire et la blanche, dans une banlieue new-yorkaise -, ce livre n'est qu'en apparence un thriller et révèle une ampleur sociale et psychologique d'une intensité impressionnante.

  • Les seigneurs

    Richard Price

    Dans le Bronx du début des années 1960, de jeunes Italo-Américains d'une cité populaire trouvent dans leur bande le courage d'affronter les réalités d'une vie difficile : l'ennui, le manque de perspectives, des parents braillards et parfois violents, des profs dépassés et résignés.
    Elle leur apporte aussi des problèmes : les rivalités avec d'autres bandes, noires ou irlandaises, l'obligation de respecter un code d'honneur et de protéger le territoire. Richie, le chef, Perry le balaise, Eugene le tombeur et leurs copains font semblant de ne pas voir la vie d'adulte qui les attend au coin de la rue et ne pensent qu'à leurs plaisirs : les boums, la drague, les beuveries, la déconne, les vannes, les blagues idiotes. Jusqu'au jour où il faut se résigner à faire le grand saut...

    1 autre édition :

  • Le samaritain

    Richard Price

    Ray Mitchell, ancien prof de lycée devenu scénariste d'une série télévisée à succès, a grandi dans une banlieue déshéritée de New York. De retour dans la cité de son enfance, il décide de se libérer d'une partie du sentiment de culpabilité qui l'habite depuis toujours en dirigeant un atelier d'écriture dans son ancien lycée. Au bout de quelques semaines de travail, Ray est sauvagement agressé dans son appartement. L'enquête est alors confiée à Nerese Ammons, inspectrice noire et amie d'enfance de Ray. Mais Ray refuse de coopérer et de dénoncer son agresseur, qu'à l'évidence il connaît. Nerese, elle, est bien décidée à aller au fond des choses. Et le fond est sombre, très sombre...

    1 autre édition :

  • Les Saamaka - environ 90 000 personnes - vivent dans une forêt tropicale dense de l'intérieur de la République du Suriname, située au nord-est du continent sud-américain et en Guyane française. Leurs ancêtres faisaient partie de ces Africains qui furent vendus en esclavage à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe pour travailler dans les plantations de canne, de café et les exploitations forestières. Ils ne tardèrent pas à s'échapper pour rejoindre, individuellement, en petits groupes ou encore lors de grandes rébellions collectives, la forêt équatoriale où ils se livrèrent à une guerre de libération qui devait durer presque un siècle. En 1762, cent ans avant l'émancipation générale des esclaves du Suriname, ils conquirent leur liberté.

    Sur commande
  • Né en Martinique à une époque où l'esclavage est toujours présent dans les mémoires, un homme « fou » et illettré façonne en bois l'effigie d'un colonel, propriétaire de l'usine locale.
    L'émeute de 1925 dans laquelle des pêcheurs brandissent ce buste en signe de résistance contre la fraude électorale gérée par le régime colonial se solde par un massacre. Bilan: dix morts et quatorze blessés.
    L'auteur de l'effigie, Médard Aribot, est condamné à perpétuité et envoyé au bagne - en punition, disent les gens, pour son insolence. Aujourd'hui, la vie de cet artiste-bagnard est célébrée sur cartes postales, guides touristiques, pièces de théâtre, et costumes de Carnaval.
    « Autour de cette intrigue, et de l'histoire de cette intrigue, Richard Price construit avec habileté une description des tensions essentielles de la société outre-mer d'il y a soixante ans: le passé esclavagiste dont les békés ne peuvent faire le deuil, la violence incroyable du bagne, l'obsession de l'artiste comme forme de résistance. Au-delà de la narration, et du destin de Médard Aribot, son propos [...] est de montrer en quoi la mémoire produit une histoire dont le sens est un enjeu vivant : la question de savoir si Aribot était un demi-fou ou un artiste révolté est directement en rapport avec un demi-siècle d'histoire de l'identité antillaise, telle que recherchée par l'intelligentsia martiniquaise.
    De la célébration de la négritude et de l'esclave marron, on est passé, dans les années 1980, à l'affirmation du melting-pot créole. Richard Price constate [...] ce qu'il nomme la « modernisation » de la culture antillaise : la Martinique est devenue entre-temps une péninsule de l'Europe, sa mémoire africaine s'en va, et ses particularismes, à moins d'être folklorisables, ne valent plus grand-chose.
    Que l'on se passionne ou non pour la question antillaise, il faut admettre que ce livre est une brillante réussite de description épaisse, faite de documents, de témoignages, d'images et de souvenirs de toutes natures [...]. »

    Sur commande
  • Guidé par Richard Price et Tooy Alexander, le lecteur plonge dans trois siècles d'histoire et dans la culture extraordinairement riche des Saramaka.
    Le savoir érudit de Tooy, capitaine saramaka à Cayenne, en Guyane française, est ici raconté d'une façon extrêmement vivante. Les chansons, les histoires, les remèdes, les langages secrets, ouvrent la porte à une conception du monde d'une grande spiritualité. Et comme le précise Richard Price : «L'histoire de ce peuple remarquable, illustrée par la version de Tooy, témoigne des luttes de plusieurs générations d'Africains captifs et de leurs descendants qui, malgré tous les obstacles, ont réussi à se construire une existence d'une grâce, d'une beauté et d'une sagesse rares ».

    Sur commande
  • Fesiten

    Richard Price

    Les Saamaka - environ 90 000 personnes - vivent dans une forêt tropicale dense de l'intérieur de la République du Suriname, située au nord-est du continent sud-américain et en Guyane française. Leurs ancêtres faisaient partie de ces Africains qui furent vendus en esclavage à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe pour travailler dans les plantations de canne, de café et les exploitations forestières. Ils ne tardèrent pas à s'échapper pour rejoindre, individuellement, en petits groupes, ou encore lors de grandes rébellions collectives, la forêt équatoriale où ils se livrèrent à une guerre de libération qui devait durer presque un siècle. En 1762, cent ans avant l'émancipation générale des esclaves du Suriname, ils conquirent leur liberté.

    /> Cet ouvrage fondateur pour les Marrons saamaka relate leur lutte pour la liberté durant plus d'un siècle. Aventure éditoriale unique, Fesiten est le premier livre jamais paru en saramaccan. Il est dédié à un peuple à la tradition unique de résistance à l'esclavage.

    Sur commande
  • Clockers

    Richard Price

    L'inspecteur Rocco Klein travaille depuis bien trop longtemps à Dempsy, une banlieue déshéritée de New York, pour ne pas être blasé par la violence qu'il côtoie au quotidien. Face à lui, un groupe d'adolescents qui vendent de la drogue en espérant un jour atteindre l'âge adulte. Car à Dempsy, quand on est noir, la seule façon de s'en sortir, c'est de dealer. Parmi ces jeunes, Strike Dunham est prêt à tout pour réussir. Chef d'une équipe de « clockers », gagne-petit de la dope, il organise le trafic dans la cité. Après le meurtre de l'un des caïds du quartier, les chemins du délinquant et du flic désabusé vont se croiser.

  • Ray Mitchell, a former TV writer who has left Hollywood under a cloud, returns to urban Dempsy, New Jersey, hoping to make a difference in the lives of his struggling neighbors. Instead, his very public and emotionally suspect generosity gets him beaten nearly to death. Ray refuses to name his assailant, which makes him intensely interesting to Detective Nerese Ammons, a friend from childhood, who now sets out to unlock the secret of his reticence. Set against the intensely realized backdrop of urban America, the cat and mouse game that unfolds is both morally complex and utterly gripping.From the Trade Paperback edition.

  • Anglais Lush Life

    Richard Price

    'Richard Price is the greatest writer of dialogue, living or dead, this country has ever produced. Wry, profane, hilarious, and tragic, sometimes in a single line, Lush Life is his masterwork. I doubt anyone will write a novel this good for a long, long time.' Dennis Lehane

  • Maroon Societies is a systematic study of the communities formed by escaped slaves in the Caribbean, Latin America, and the United States. These societies ranged from small bands that survived less than a year to powerful states encompassing thousands of members and surviving for generations and even centuries. The volume includes eyewitness accounts written by escaped slaves and their pursuers, as well as modern historical and anthropological studies of the maroon experience.

  • Eighteen-year-old Stony De Coco is trapped in a working-class world that offers him only one way of proving his loyalty, and no way out.

  • A teenage gang comes of age in the 1960s Bronx. Written when the author was twenty-four, this story was the basis for a major feature film.

  • Eighteen years ago, Richard Price's first novel, The Wanderers, was hailed by Hubert Selby, Jr., in the New York Times Book Review as "an outstanding work of art." Three novels and a dozen years later, Price made an equally stunning debut in Hollywood with his screenplay for The Color of Money, which was nominated for an Academy Award. And in 1989 his script for Sea of Love was widely recognized as a key to that movie's great success. But none of these accomplishments prepares us for the power and the brilliance of his new novel: with Clockers, Richard Price takes a long step forward and joins the first rank of American writers. Rocco Klein, a veteran homicide detective in a city just outside Manhattan, has lost his appetite for the wild drama of the street. When a warm June night brings yet another drug murder, Rocco has no sense that the case is anything special. A black twenty-year-old steps forward to confess, but a little digging reveals that he's never been in any kind of trouble, whereas his brother runs a crew of street-corner cocaine dealers-- clockers--in a nearby housing project. Soon Rocco is sure that Victor Dunham is innocent, sure that his brother Strike is the real killer, and suddenly Rocco's hunger for the job is back. But we know this brother, and we know Strike is not the killer. Driven and shrewd, Strike uses violence when he has to, but his primary concern is survival. He has been clocking for almost a year; if he could somehow move up to the ounce business, he might get off the street before it breaks him. But then Rocco Klein begins hounding him, and Strike's life becomes a nightmare. At once an explosive murder mystery and a riveting portrait of two lives on a collision course, Clockers is a spectacular achievement. Richard Price has given voice to the harrowing but vital landscape of the American inner city, and this is quite simply one of the best novels in years.

  • Anglais Samaritan

    Richard Price

    Successful Hollywood writer Ray decides to return to the New Jersey projects of his youth in order to give something back to the community, and volunteers to teach creative writing at his old school. But one night he's savagely beaten and rushed to hospital. The only cop interested is a childhood friend, 'Tweetie' Ammons, who owes him one from long ago. It turns out that Ray knows who did it, but he's not talking. Although Tweetie is on the cusp of retirement she is determined to help Ray but finds herself being drawn into a dark and deadly drama.


  • Ville noire, ville blanche plonge avec force au coeur de l'Amérique urbaine et transforme un rapt d'enfant sur fond de racisme en un roman fascinant de vérité. Un livre magistral porté à l'écran avec dans les rôles principaux Samuel L. Jackson et Julianne Moore.
    Par une lourde soirée de juin, une jeune femme blanche, les mains en sang, l'air hagard, traverse en titubant une zone d'immeubles lépreux, et se réfugie à l'hôpital. Faute de parvenir à lui faire raconter ce qui lui est arrivé, l'interne de garde aux urgences la confie à Lorenzo Council, inspecteur de police, et Noir, comme les adolescents qu'il s'efforce à la fois de contrôler et de protéger.
    Ainsi s'ouvre Ville noire, ville blanche, qui a pour cadre la ville de Dempsy, une banlieue déshéritée de la mégapole new yorkaise à majorité noire. À force d'attention et de patience, le policier réussit à apprendre de la blessée qu'elle s'appelle Brenda Martin et qu'elle vient de Gannon, la ville blanche qui jouxte les tours de Dempsy. La jeune femme rentrait chez elle en voiture lorsqu'elle a été arrêtée par un inconnu noir. Celui-ci l'a éjectée de sa Toyota au volant de laquelle il s'est enfui. Avec, sur le siège arrière, Cody, quatre ans, le fils de Brenda... Council relève dans le récit et le comportement de la jeune femme des contradictions. Ses collègues de Gannon se posent moins de questions, et Dempsy est aussitôt envahie par une armée de policiers qui organisent le blocus de la cité. Entre les deux villes voisines, la blanche et la noire, le contentieux est déjà lourd, et Lorenzo Council sait que la cité explosera s'il ne résout pas rapidement cette affaire. Il fait appel à l'aide officieuse de Jesse Haus, jeune journaliste ambitieuse, blanche, qui, très vite, soupçonne Brenda de ne pas avoir tout dit. Flairant un scoop, elle entreprend dès lors de gagner la confiance de la jeune mère.

  • Anglais Lush Life

    Richard Price

    The highly-acclaimed new crime thriller by the award-winning writer on The Wire

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
empty