Jean Pallu

  • Port d'escale

    Jean Pallu

    En ce début des années 30, une petite entreprise lyonnaise recrute un nouvel employé de bureau, le séduisant et mystérieux Reynault. Vite adopté par les autres salariés, il cache pourtant un secret dont la révélation bouleverse ses compagnons, et ouvre une fenêtre inespérée dans la grisaille de leur quotidien.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • A la fin de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne défaite saborde les bâtiments de sa flotte pour qu'ils ne tombent pas aux mains des alliés.
    Le Traité de Versailles impose bientôt de strictes limitations. S'agissant des sous-marins, les U-Boote qui ont tant impressionné les alliés lors du dernier conflit, l'Allemagne ne devra pas en posséder un seul. Tel un phénix, l'arme sous-marine allemande renaît pourtant de ses cendres, en toute discrétion pour contourner les contraintes du traité de Versailles, et les U-Boote vont devenir l'une des armes les plus redoutables du IIIe Reich.
    Dans ce numéro superbement illustré de photos d'époque, de planches et d'écorchés en couleur, nous étudierons les différents types de U-Boote, et tout particulièrement le type VII, le principal cheval de bataille de la Kriegsmarine, et le type XXI, un sous-marin de conception révolutionnaire qui arrive trop tard pour changer le cours de l'histoire. Nous suivrons les combats menés par les U-Boote, nous verrons comment ils semblent sur le point de gagner la bataille de l'Atlantique en 1941, et comment tout bascule en mai 1943.
    Privilégiant l'aspect humain, les reportages photos que nous avons choisis montrent les difficiles conditions de vie à bord des U-Boote et attestent des risques pris par leurs équipages: des 40000 hommes qui ont servi sur les U-Boote, près de 29000 ont disparu en mer.

    Sur commande
  • L'usine

    Pallu Jean

    Sur commande
  • From the earliest planning stages of the German counter-offensive in the Ardennes, Hitler was convinced of the importance of taking the Meuse bridges. He resolved that, when his forces broke through the US lines, one special unit should be dressed in American uniforms and issued with American weapons and vehicles. In this guise they could take advantage of the surprise and shock of the breakthrough, and move forward to the Meuse bridges as if they were retreating Americans. Jean-Paul Pallud details their organisation and the fateful sequence of events that followed.

empty