Daniel Obert

  • 13 : La station Denfert-Rochereau du RER B
    C'est une des plus ancienne gare de Paris construite en 1846. Récemment nettoyée c'est aussi un bel édifice construit en pierre de taille de calcaire lutétien. En la regardant de loin, on se rend compte qu'elle est semi-circulaire. Cette disposition est liée à un problème technique. Au début des chemins de fer pour faire retourner en sens inverse un train, il était nécessaire de lui faire faire une boucle. Ensuite, les plateformes circulaires mobiles capables de faire tourner une locomotive furent mises au point. Ces contraintes sont à l'origine de la forme générale de la gare.

  • La géodiversité des Alpes du Nord est apte à assouvir la curiosité de tout naturaliste. En les traversant d'ouest en est, c'est une histoire de plus de 500 millions d'années qui s'offre à la découverte.

    Des paysages grandioses, des reliefs remarquables, des structures étonnantes ou des gisements convoités, autant de buts de randonnées pour le simple curieux ou l'amateur éclairé. Sans oublier une biodiversité originale, parfois même endémique, qui s'explique en partie par l'histoire géologique du massif alpin.

    Dès les origines, l'homme a su tirer profit de ces richesses offertes par la nature. Il a exploité la montagne, en a profondément transformé les paysages tout en se préservant des menaces qu'elle recèle.

    Sur commande
  • Fredy Perlman was not a printer or a designer by training, but was deeply engaged in the ideas, issues, processes and materiality of printing. While at the Detroit Printing Co-op, he radically rethought the possibilities of print by experimenting with overprinting, collage techniques, different kinds of papers and so on. Behind the calls to action and class consciousness written in his publications, there was an innate sense of the politics of design, experimentation and pride of craft.

    Sur commande
  • Lafayette Park, un quartier résidentiel de classe moyenne du centre-ville de Détroit, abrite le plus grand rassemblement de bâtiments conçus au même endroit par Ludwig Mies van der Rohe au monde. Tout au long des années 1990 et 2000, il est resté l'un des quartiers les plus intégrés racialement et économiquement stables de Détroit, même entouré une ville en détresse financière. À travers des interviews et des essais de résidents, des reproductions de documents d'archives, de nouvelles photographies de Karin Jobst, Vasco Roma et Corine Vermeulen, et des photographies inédites de la cinéaste documentaire Janine Debanné, ce livre ici réédité examine la façon dont les résidents du parc Lafayette affrontent et interagissent avec cet environnement moderniste unique.

    Sur commande
  • Ce guide vous invite à une promenade à trois temps.

    Le temps du géologue permet de retrouver l'histoire de la ville au travers de la description, des origines et des usages des pierres utilisées pour les bâtiments, les monuments et les pavés des ruelles.Le temps du géographe reconstitue pour le lecteur l'histoire des paysages. Enfin, celui de l'historien retrace l'urbanisation de la cité et cherche à mieux connaître les hommes qui ont travaillé à son édification.

    Anecdotes et détails architecturaux jusqu'alors passés inaperçus, font voir la ville sous un jour nouveau. Le lecteur-promeneur découvre comment l'entaille creusée par la Seine a dégagé presque tous les niveaux de roches du Bassin parisien, offrant ainsi une abondance de roches utilisables pour l'édification de la cité. Pourvu de peu de monuments, le 11è est peu touristique, mais il a conservé son cachet ancien: immeubles peu élevés, cours pavées constituant autant de passages multiples connus et redoutés des chauffeurs de taxi. Son caractère populaire et artisanal est encore visible dans bien des quartiers.

    Sur commande
  • Au hasard de ces portraits et références culturelles, vous rencontrerez un faussaire, un torero, Verlaine, Philippe de Champaigne, des couleurs qui se disputent, Schubert, les gens de la peinture, un facteur vert.
    Tous en chemin vers la mondialisation, ils s'ébrouent ici entre rire et colère, entre dictionnaire et actualité.

  • Ce guide vous invite à une promenade à trois temps. Le temps du géologue permet de retrouver l'histoire de la ville au travers de la description, des origines et des usages des pierres utilisées pour les bâtiments, les monuments et les pavés des ruelles. Le temps du géographe reconstitue pour le lecteur l'histoire des paysages. Enfin, celui de l'historien retrace l'urbanisation de la cité et cherche à mieux connaître les hommes qui ont travaillé à son édification.

    Anecdotes et détails architecturaux jusqu'alors passés inaperçus, font voir la ville sous un jour nouveau. Le lecteur-promeneur découvre comment l'entaille creusée par la Seine a dégagé presque tous les niveaux de roches du Bassin parisien, offrant ainsi une abondance de roches utilisables pour l'édification de la cité. L'utilisation de la pierre calcaire distingue ainsi Paris des autres capitales européennes comme Londres, faites de brique. L'itinéraire guide le lecteur de la place Jussieu, vers les quais de Seine, en passant par le Panthéon, les arènes de Lutèce, le Val de Grâce et la Sorbonne.

  • Dans la nuit, un petit bonhomme cuisine dans un immense chaudron les sables pour endormir chaque enfant. Puis, il choisit avec soin celui qui conviendra à chaque tempérament... Les premières notions d'astronomie (planète, ciel, terre, astres, météorites-) sont expliquées, à la fin du récit, par des recettes gourmandes, à faire avec le tout-petit.

  • - Un livre de textes et d'images : l'artiste est l'auteur des nombreux textes poétiques qui accompagnent les oeuvres, et qui ont autant d'importance que les dessins et les peintures reproduits.
    - Un « livre d'artiste » au sens où l'artiste est réellement l'architecte de l'ouvrage, elle a élaborée la mise en pages.
    - Danièle Aubert Schmitt expose essentiellement à Toulouse (où se trouve son atelier), en Alsace (d'où elle est originaire) et dans le Luberon.
    - C'est le troisième ouvrage illustré que Danièle Aubert-Schmitt publie :
    - Théâtre de portraits et anecdotes de têtes, éditions Baudelaire, 2012 (version illustrée, livre d'artiste, 2008).
    - Histoire d'images, version illustrée, livre d'artiste, 2005.

    Sur commande
  • Créé en 1860 par l'annexion de la moitié de la commune de Saint-Mandé et de la presque totalité de Bercy, le 12ème arrondissement atteint 1634,42 hectares. Peu à peu il perdit son côté champêtre où voisinaient potagers, vignes et vergers pour ne conserver qu'une partie sylvestre : le bois de vincennes.

    Sur commande
  • La Lutèce primitive tire son nom, selon certains, de sa blancheur (lucotis) due à l'usage du plâtre, selon d'autres le nom dérive de lutek, mot celtique signifiant marais, qui bordaient les rives de la Seine. Paris doit son nom aux Parisii, occupants du site aux débuts de la période romaine. La présence du fleuve apparaît encore dans "Par" qui signifie bateau, demeuré symbole porté sur le blason de la ville.
    Créé en 1860, le 14ème comporte de vastes espaces verts, le parc Montsouris, le cimetière Montparnasse, les terrains de plusieurs communautés religieuses, et ceux entourant l'Observatoire de Paris. On y trouve aussi la seule prison intra muros subsistant à Paris, la Santé, et l'un des principaux réservoirs d'eau potable de la ville. Ce quartier fut au Moyen Âge l'un des grands lieux d'extraction du calcaire de Paris.

    Sur commande
  • Comme tous les arrondissements actuels, le 9ème arrondissement fut créé en 1860. Bordé au sud par les grands boulevards et l'élégante avenue de l'Opéra il devient essentiellement résidentiel en son centre, puis franchement populaire à sa limite nord où les boulevards de Clichy et de Rochechouart le séparent du 18ème arrondissement.
    Le 10ème arrondissement est encore un quartier populaire. Deux gares, la gare du Nord et la gare de l'Est y occupent de larges espaces. Il comporte également deux hôpitaux dont l'un des plus anciens de la capitale, l'hôpital Saint-Louis. Traversé par le boulevard Magenta et la rue Lafayette c'est un secteur très commerçant. Plus récemment, les abords du canal Saint-Martin sont devenus résidentiels. On pourra commencer la visite par les grands boulevards et les deux célèbres portes Saint-Denis et Saint-Martin.

    Sur commande
  • Le 19ème arrondissement de Paris s'étend sur environ 665 hectares et occupe essentiellement les pentes nord du plateau de Belleville. A l'extrémité de celui-ci se trouve le point culminant de Paris, le Télégraphe, à 128 mètres d'altitude. Tout comme le 18ème et le 20ème, il est marqué par l'omniprésence du gypse d'âge ludien (soit un âge d'environ 35 millions d'années). Toutefois, dans celui-ci, le gypse marque sa présence en offrant le plus vaste affleurement de roche de la Capitale dans le parc des Buttes-Chaumont.
    D'une superficie de 5,98 km², le 20ème arrondissement a été créé en 1860 sous le Second Empire, par le rattachement à Paris d'une partie de la commune de Belleville, comprenant l'ancien village de Ménilmontant, et de la commune de Charonne. Le nom Ménilmontant proviendrait de "Mesnil Mau-tent", mesnil pour maison, mau-tent signifiant mal tenu, tenir ayant ici le sens de posséder.

    Sur commande
  • La Lutèce primitive tire son nom, selon certains, de sa blancheur (lucotis) due à l'usage du plâtre, selon d'autres le nom dérive de lutek, mot celtique signifiant marais qui bordaient les rives de la Seine. Paris doit son nom aux Parisii, occupants du site aux débuts de la période romaine. La présence du fleuve apparait encore dans "Par" qui signifie bateau, demeuré symbole porté sur le blason de la Ville.
    Des recherches récentes semblent montrer que le berceau des populations locales, avant l'arrivée des Romains, n'était pas Lutèce mais se situait du côté de Nanterre.
    Le 8ème arrondissement, avec l'avenue des Champs-Elysées, le siège de la Présidence de la République, divers ministères ainsi que la Concorde et l'Arc de Triomphe, est très étendu. Deux itinéraires sont proposés. Le promeneur pourra emprunter les moyens de transport pour joindre les points décrits.

    Sur commande
  • L'UNESCO est une organisation spécialisée des Nations unies qui se consacre à la construction de la paix par domaines d'intérêt commun dans l'éducation, la science, la culture et la communication.
    Dans le contexte de la célébration du 70ème anniversaire de l'UNESCO, ce guide offre une nouvelle perspective sur la géologie à travers les bâtiments, les matériaux et objets d'arts contenus en son sein.
    Le siège de l'UNESCO est un bâtiment inauguré le 03 Novembre 1958. Ce lieu culturel peut être visité gratuitement. Il est le fruit du travail commun de 3 architectes : le français Bernard Zehrfuss, l'Américain Marcel Breuer, et l'Italien Pier Luigi Nervi.
    Ces bâtiments occupent un terrain de forme trapézoïdale de 30350 m2, amputé à son angle nord-est par la forme semi-circulaire de la place de Fontenoy.
    Ce guide propose de faire la visite telle que la font la plupart des visiteurs : à partir de l'entrée de cette place.

    Sur commande
  • This booklet invites to an unprecedented discovery of the 5th arrondissement of Paris, located on a small limestone plateau well protected at the end of a gulf. The reader will learn the astonishing coexistence between the walls of two stories, human and geological. The route, shown at the beginning of the booklet, stops over 11 main points, revealing the history of the capital through the description of the origins and uses of the stones that make the buildings, monuments and paved streets.
    The walker will discover the different types of rocks as well as the fossils and minerals they contain. Anecdotes and architectural details previously gone unnoticed, will shed new light on the City of Lights.

    Sur commande
empty