Clara Arnaud

  • Dans une vallée isolée d'Amérique centrale, peu après l'assassinat de leur mère, militante de la cause des indiens lenchuas, trois soeurs se trouvent confrontées à l'édification d'un barrage qui impose à la terre de leurs ancêtres les enjeux politiques et les aléas écosystémiques d'une modernité "verte".

  • Sur les chemins de Chine

    Clara Arnaud

    Clara a vingt et un ans lorsqu'elle part en Chine. Pas la Chine de Beijing et des JO, mais celle du Grand Ouest : parcourir à pied le pays ouïghour et les plateaux tibétains, avec deux chevaux pour seuls compagnons, les fidèles Zephyr et Eole. Un voyage au bout de soi tissé de rencontres magnifiques aux confins de la Chine.

  • Voyager ne sert à rien. Pourquoi choisir les chemins de traverse, s'engager dans les replis accidentés du Caucase ? En parcourant à pied l'Arménie et la Géorgie, Clara Arnaud revient à l'essentiel. Au rythme de la marche, les pas claquent, ceux du cheval répondent, et la pensée chemine, loin de la cacophonie et de l'urgence du monde.

  • L'orage

    Clara Arnaud

    • Gaia
    • 19 Août 2015

    À la veille d'un sommet international, l'orage monte dans la moiteur des rues défoncées de Kinshasa. Un enfant des rues croise la route d'une brigade en patrouille, et l'anonymat urbain explose en un chaos de drames individuels. Li, un homme d'affaires chinois, découvre la profondeur de son attachement pour Merveille, sa compagne congolaise, au moment où il risque de la perdre. Peter, haut fonctionnaire de l'ONU, a laissé les désillusions l'éloigner de sa vocation humanitaire. Désiré vit au jour le jour, en bande, le ventre creux et l'esprit embrumé. Nostalgique des collines de son enfance, Mado a trouvé refuge auprès de l'église évangélique. Et puis il y a Kinshasa, Kinshasa à la saison des pluies, Kinshasa crépusculaire et envoûtante sous la colère qui gronde.

  • Quelles sont les logiques sous-jacentes aux innovations managériales  ?Dans quelle mesure contribuent-elles à la performance de l'entreprise  ?Comment les salariés, managers et dirigeants leurs donnent-ils du sens ?  Cet ouvrage se propose de mettre à l'épreuve du «  réel  » les mythes sur les innovations managériales en faisant parler ceux qui font l'entreprise au quotidien sur la façon dont ils donnent du sens à l'innovation managériale. En donnant la parole aux employés, managers et dirigeants sur leurs perceptions des pratiques managériales, l'objectif est de mieux comprendre la réalité des entreprises et de proposer des pistes de réflexion pour renouveler les pratiques de management afin qu'elles créent du sens pour l'ensemble de ces acteurs.
      Pour donner au lecteur toutes les clés d'un management innovant, ce livre est complété de recherches et d'études de terrain ainsi que de cas d'entreprise.
     

  • Ce volume a pour objectif d'étudier le phénomène de la folie du narrateur dans la fiction et dans le cinéma anglo-saxon. Si la folie des personnages a fait l'objet d'un certain nombre de travaux récents portant sur les savants fous, et si la représentation de la folie est un des sujets favoris de la fiction, c'est ici le cas plus étrange des narrateurs fous, oxymore fertile, qui est examiné. La folie narratoriale, qui relève du phénomène plus large de la non-fiabilité tel que l'a défini Wayne Booth, éveille le soupçon, et met en jeu une instabilité, un décalage entre la voix du narrateur et celle de "l'auteur implicite".
    Les différents auteurs de ce volume examinent les effets de ce soupçon introduit dans le texte, et s'interrogent sur ce qui différencie la folie des autres types de non-fiabilité. Ils distinguent entre une folie explicite, immédiatement visible, et une folie esquissée comme une simple hypothèse du texte, et montrent que de nombreux textes ou films peuvent ainsi donner lieu à une double lecture, "confiante" ou "soupçonneuse".
    Ils relèvent dans les deux cas les manifestations et les symptômes de cette folie, et dressent un tableau critique et clinique des narrateurs fous qui déstabilisent le lien entre réalité et représentation. Le volume est organisé en trois parties : la première partie examine les enjeux éthiques du choix de confier la narration à un narrateur fou, la seconde est consacrée à une réflexion esthétique et rhétorique, tandis que la troisième s'intéresse au cas particulier des arts visuels.

    Sur commande
empty