LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES

  • Un conte peut en cacher un autre

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Les contes de notre enfance réinventés par le grand Roald Dahl ! Un résultat étonnant, surprenant, renversant...à ne manquer sous aucun prétexte ! 

    Le Passeur

  • Un garcon nommé Noël

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Matt Haig a l'art de nous raconter de belles histoires ! A l'image d'un conte, il nous embarque au pays du Père Noël et des lutins pour une fabuleuse aventure où humour, magie et fantaisie règnent ! 

    Le Passeur

  • Love story à l'iranienne

    un coup de cœur de la librairie La Colline aux Livres - 4/03/16

    Dans Love Story à l’iranienne, on suit les pas de deux journalistes partis en Iran pour enquêter sur… finalement, non, pas la politique menée dans le pays, mais les relations amoureuses chez les jeunes iraniens. Hélas, là-bas, on ne peut parler d’amour sans parler de politique : rencontres, sexualité, mariage… rien n’est simple quand tout le monde veut s’en mêler, Mollahs, famille, belle-famille, miliciens… Après le Persepolis, de Marjane Satrapi, Love story à l’iranienne nous livre un nouveau portrait d’une génération complètement désabusée, qui a perdu tout espoir d’une nouvelle révolution tant la société entière et leurs propres familles se sont finalement totalement imprégnées du conservatisme d’État. Ça n’est pas très joyeux, ça en ajoute à notre effarement quotidien, mais c’est plus important que jamais de savoir ce qu’ils vivent, là-bas, pas si loin de nous…

    Cécile - La Colline aux Livres

    Un coup de coeur de L'Arbre à Mots

    Deux journalistes sont allés interroger des jeunes iraniens, tous entre 20 et 30 ans, sur la manière dont ils vivent l'amour en Iran. Cela donne un documentaire passionant et magnifiquement dessiné.

    L'Arbre à Mots

  • Un loup pour l'homme

    Un coup de coeur du Matoulu

    1960. Au moment où sa femme apprend sa grossesse, Antoine est appelé en Algérie. Voulant échapper au front, il demande à devenir infirmier. Il ne s’attend pas à être confronté à des blessures physiques et psychiques aussi fortes que celles du front... Un roman poignant !

    Le Matoulu

  • Moabi

    un coup de cœur de la librairie Bookstore - 14/12/15

    Du soleil, de la couleur, de la chaleur pour ce lumineux album éducatif, écologique et poétique à mettre entre toutes les mains, petites et grandes. - Connaissez vous le Moabi ? - Euh, non... - Pas grave, mieux vaut tard que jamais ! Cet album est pour vous, pour eux, pour nous. On aime....beaucoup !

    BookStore

    Un coup de coeur de L'Arbre à Mots

    Un très bel album, aux couleurs chatoyantes qui rend hommage à la forêt. Une ode à l'arbre et un livre plein d'espoir.

    L'Arbre à Mots

  • La forteresse impossible

    Un coup de coeur du Matoulu

    Un roman réjouissant parmi Billy et sa bande de copain au coeur de l’adolescence ! Il fleure bon la nostalgie des années 80/90, les balbutiements de l’informatique, une bande originale plaisamment kitsch, des références cinématographiques d’un autre temps ! Si vous avez vu La folle journée de Ferris Bueller au cinéma, ce roman est pour vous !

     

    Le Matoulu

  • Ce que le mirage doit à l'oasis

    Une ode au désert superbement illustrée

    Plongeon dans le désert algérien par les yeux de Yasmina Khadra qui raconte SON désert, avec poésie, accompagné par les calligraphies et peintures de Lassaad Metoui.
    Un très bel objet à offrir ou s'offrir.

    Stéphanie - L'Encre et la Boussole

  • Où es-tu ?

    Une quête poétique et colorée pour les tout-petits

    De page en page, on parcourt la savane, la jungle, l'Inde, les fonds marins, l'île aux crocodiles, la grande ville, la forêt, avec tout un tas de détails fantaisistes à observer dans les images, et de surprises à découvrir sous les flaps.
    Un univers qui râvira les petits, et les grands !

    Stéphanie - L'Encre et la Boussole

  • Journal de la mer d'Arabie ; voyage du Yémen à l'Inde, dans le sillage des dhows

    Evasion et patrimoine

    Les dhows sont d'énormes voiliers traditionnels en bois qui assurent le transport marchant d'une rive à l'autre de la mer d'Arabie. Nous embarquons ici à la découverte des chantiers de fabrication de ces bateaux, en sillonant les différents pays de la mer d'Arabie, entre photos, récit du périple et illustrations couleur et noir et blanc. Un document de voyage absolument enrichissant.

    Stéphanie - L'Encre et la Boussole

  • Colorama ; imagier des nuances de couleurs

    CO-LO-RA-MA, des couleurs en veux-tu ? en voilà !!

    Cruschiform nous transporte au pays des couleurs : le vert bouteille par exemple : saviez-vous pourquoi on conserve le vin dans des bouteilles vertes ? D'où vient le gris basalte ? Et le bleu indigo ?
    En parcourant ce merveilleux nuancier de 133 nuances on apprend, on rêve. Un livre magnifique pour tous les âges et en COULEUR !!!!

    Les Saisons - Les Saisons

  • Arbre

    ARBRE

    Un livre animé ou plutôt un livre qui s'anime tout seul.
    Un livre en forme d'arbre qui nous raconte les saisons.
    Un bel objet aussi que l'on peut utiliser en  décoration.
    Un livre !
    Le Plumier d'Eugénie vous invite à réaliser votre arbre 2018 en vous inspirant du travail et du talent de Amandine LAPRUN

    Le Plumier d'Eugénie - MUGRON - Le Plumier d'Eugénie

  • Identifier les plumes des oiseaux d'Europe occidentale

    Un coup de coeur de La Bruyère Vagabonde

    Un grand format avec clé de détermination novatrice pour une identification très précise !

    La bruyère vagabonde

  • Les larmes de Rome ; le pouvoir de pleurer dans l'Antiquité

    Un coup de coeur de la librairie Georges

    Sarah Rey aborde ici un sujet original et essentiel pour mieux comprendre et connaître la société romaine. Dans cette étude passionnante, les larmes nous révèlent le jeu des émotions auquel se prêtent notamment les empereurs. Il faut pleurer peu mais bien, être maître de soi et capable de comprendre et ressentir la douleur du peuple lorsque cela est nécessaire.Seules les larmes collectives sont acceptables. L'on apprend combien la religion et la philosophie ont joué un rôle majeur dans l'orchestration des émotions.
    Ce livre est une belle preuve que l'histoire des sensibilités s'impose comme clé de lecture des codes sociaux d'une époque.

     

    Librairie Georges

  • Ces jours qui disparaissent

    Un coup de coeur L'Antidote

    Une superbe histoire tragique et fantastique.

    Une des plus belles BD de l'année 2017 !

    L'Antidote

  • Le livre que je ne voulais pas écrire

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Une entreprise périlleuse que l'écriture de ce roman... Erwan Larher excelle pourtant et signe un texte très fort, déstabilisant et touchant ! 

    Le Passeur

    30.08.17 - Un coup de coeur de la librairie L'Escapade

    Incontournable ! Il faut être doté d'une bonne dose d'optimisme pour être blessé au Bataclan et "tirer" de cette épreuve ce livre drôle, touchant et rempli de tendresse. A lire d'un trait (ou deux) !

    L'Escapade - L'Escapade

  • Le journal d'Anne Frank ; roman graphique

    Le Journal d'Anne Frank

    Lorsque la fondation Anne Frank a proposé à Ari Folman d'adapter en bande dessinée le fameux journal, la réflexion fut longue et intense : comment illustrer ce texte d'une richesse incomparable, tant par son caractère unique que par le nombre de ses lecteurs à travers le monde ? Il fallait donc non pas se mettre à la place d'Anne, mais respecter ses mots, ses pensées, ses peurs et ses idéaux. Isolée dans l'annexe de l’entrepôt du 263, Prinsengracht aux Pays Bas, Anne commence à écrire son journal à treize ans, en 1942.
    Ari Folman et David Polonsky s'appuient sur cet isolement pour dresser des planches d'une grande beauté : à la fois sombres par le contexte oppressant des bombardements environnants, mais aussi lumineuses par l'ironie qui se dégage du discours d'Anne, sur les autres membres de sa famille et sur le couple Van Daan particulièrement. Les lettres qu'elle écrit à son journal, baptisé « Kitty », trouvent une belle résonance dans un dessin fantasmagorique et baigné par l'idée de solitude. Car c'est parce qu'elle se sent abandonnée qu'Anne éprouve le besoin de mettre des mots sur son expérience.
    Les deux auteurs de ce roman graphique ont donc adopté un dessin respectant aussi bien le questionnement naturel de toute adolescente de cette âge tout en y ajoutant le spectre de la guerre et ses angoisses.
    Une parution qui fait écho à celle de l'intégrale des lettres, carnets et contes écrits par la jeune fille, chez Calmann Levy également.
     

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

  • Le coeur battant de nos mères

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Un premier roman d’une maîtrise exceptionnelle, touchant, étincelant. Brit Bennett vous prend par la main dès les premières pages pour ne plus vous lâcher… 

    Le Passeur

    Coup de cœur de la librairie le Matoulu

    Dans une communauté religieuse californienne Nadia, 17 ans, décide d’avorter pour pouvoir poursuivre ses études.
    Elle ne suppose pas à quel point cet évènement va la suivre, conditionner sa vie, celle de son ancien amant et celle de sa meilleure amie des années durant.
    Un roman magnifique!

    Lyse - Le Matoulu

  • Le loup en slip T.2 ; le loup se les gèle

    Coup de coeur Le Passeur

    Un régal de retrouver notre ami aux oreilles pointues pour une nouvelle aventure tout aussi drôlissime !

    À ne manquer sous aucun prétexte !

    Le Passeur

  • Mischling

    Coup de cœur de la librairie le Matoulu

    Arrêtées et déportées à Auschwitz en 1944, Pearl et Stasha sont jumelles, et pour ce, elles attirent l’intérêt de Joseph Mengele.
    Chacune leur tour elles racontent leur histoire au gré des expériences auxquelles elles sont soumises.
    Un texte poignant!

    Lyse - Le Matoulu

  • Monsieur Poinsettou

    Coup de coeur de La Librairie Générale Arcachon

    Ordre et rigueur, rigueur et ordre, voilà les maîtres mots de la vie de Monsieur Poinsettou.
    Monsieur Poinsettou se lève toujours à la même heure, revêt toujours le même costume, coiffe toujours ses cheveux dans le même ordre, prend toujours le même chemin pour aller travailler.... jusqu'au jour où une déviation se met sur la route de Monsieur Poinsettou. Et qui dit déviation, dit plus d'ordre et plus de rigueur: voilà notre Monsieur Poinsettou qui entre dans un monde où son chapeau devient perroquet, où les policiers distribuent du pop-corn, où "un toutou à bajoues debout sur une licorne fait la course avec un échassier en tricycle". Bienvenue dans un monde où l'imaginaire est roi! Et après tout, ne serait-ce pas là le bonheur?!
     
    Voici un album haut en couleurs qui montre aux plus jeunes le grand pouvoir de l'imagination!

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

  • Kill the indian in the child

    Un coup de coeur L'Antidote

    Une fois de plus, Élise Fontenaille nous livre un texte terriblement percutant sur des faits historiques longtemps restés dans l'ombre. Dans ce court roman où l'horreur semble ne jamais prendre fin, elle nous raconte à travers le destin tragique de Mukwa les exactions commises par des religieux envers des enfants indiens dans le pensionnat Sainte-Cécilia au Canada. Après cette lecture éprouvante, la découverte de l'injustice et de la cruauté des actes perpétués à leur égard nous laisse dans un état de tristesse et d'indignation intense.
    A partir de 13 ans.

     

    L'Antidote

  • L'aube sera grandiose

    Coup de coeur de Milena (Librairie des Pertuis) !

    Une pépite de vie !
    Au fil des années, nous suivons une famille pas tout à fait comme les autres... Des personnages attachants, des rebondissements, la sublime écriture de Anne-Laure Bondoux!
    Un bijou de livre !

    Les Pertuis

    Un coup de coeur L'Antidote

    Une cabane au bord d'un lac, lieu paisible et hors du temps. C'est dans ce refuge que la mère de Nine lui dévoile la vérité sur son enfance avec Rose-Aimée, une femme fascinante et fuyante, ainsi que ses deux petits frères, Orion et Octo. L'adolescente est furieuse d'avoir loupé une fête de son lycée et d’atterrir après de longues heures de route dans cet endroit reculé et inconnu. Mais peu à peu, au fil des souvenirs de Titania qui prennent corps dans la nuit opaque, Nine découvre une facette de la vie de sa mère qu'elle ignorait et elle écoute, captivée, ses révélations inattendues. Les heures font défiler les années avant que l'aube ne se révèle sur la rive opposée.

    Cette histoire est contée comme une bobine de fil qui se déroule jusqu'au petit matin, au cœur d'une atmosphère intimiste et feutrée. Anne-Laure Bondoux nous invite dans cette cabane où la voix chaude et enveloppante de Titania délivre ses secrets et nous sommes subjugués par ce récit de famille étourdissant. De belles retrouvailles avec cette auteure qui nous offre une fois de plus un texte magnifique et des personnages profondément marquants.

     

    L'Antidote

    Coup de cœur de la librairie le Matoulu

    ... et votre lecture aussi ! Quelle joie de retrouver la plume d’Anne-Laure Bondoux ! Asseyez-vous dans un fauteuil, si possible proche d’un poêle à bois.
    Imaginez que vous êtes dans une cabane au bord d’un lac. Vous êtes bien installé ?
    Alors soyez prêt à lire et à écouter une magnifique histoire faite de rebondissements où les secrets de famille se dévoilent !
    Quel héritage familial ! Amazing ! A lire jusqu’au bout de la nuit.

    Magalie - Le Matoulu

  • Espace lointain

    Coup de coeur Le Passeur

    Jaroslav Melnik (auteur et philosophe ukrainien) construit une dystopie dense, terriblement addictive et inspirée, dans la veine de "1984" ou encore de "Fahrenheit 451". Et oui, rien que ça !!

    Le Passeur

  • Oublie mon nom

    Coup de coeur de La Librairie Générale Arcachon

    A Rome on dit toujours de quel quartier on vient. Zero Calcare est de Rebbibia, soit, pour les plus avertis, de la prison (la plus grande d’Europe). Mais Zero Calcare n’est pas en prison, la prison d’ailleurs, il ne la voit plus. En revanche, il est plutôt fier d’être un romain de Rebbibia. 
     
    Or voici qu’un événement tragique vient de surgir dans la vie de Zero. Sa grand-mère, très âgée, sans âge même, dessinée comme un petit Calimero au féminin, s’est éteinte. Zero Calcare est très atteint par cette disparition. Pourtant, en faisant le point avec Secco, son meilleur ami, il constate à quel point il ne sait pratiquement rien de sa vie. Elle fut, très jeune, au début du vingtième siècle, recueillie par des émigrés russes, des aristocrates déchus venus se réfugier à Nice. Oui, Huguette - elle s’appelait Huguette - est française, provençale et orpheline. 
     
    Les choses périclitent un peu plus lorsque Zero comprend que sa mère est, elle aussi, ébranlée par la mort de sa propre mère. Comment une femme aussi forte, à tous les sens du terme, peut-elle ainsi défaillir ? Qui plus est devant son fils ? Car Zero, lui, aussi rebelle soit-il, en apparence, est un angoissé de première qui continue de s’entretenir avec une peluche protectrice et son tatou… 
     
    L’histoire de sa grand-mère, telle qu’il la résume à Secco, est édifiante, troublante. Quel genre de type Huguette a-t-elle épousé ? Un escroc ? Zero, remontant le fil de la vie de sa grand-mère remonte aussi la sienne, celle d’un ado qui a grandi dans les années 90. Un drôle de garçon représentant une génération de gamins qui, la trentaine venue, ont besoin de faire le point. 
    L’identité du jeune homme, les origines de sa famille sont un imbroglio colossal et superbement excitant. Le grand énervé que l’on soupçonnait au début a, au final, une éthique exemplaire et la complexité rugueuse de son parcours est tout à fait respectable. 
     
    Zero Calcare s’est sans doute sauvé de son tempérament dépressif par le dessin, son graphisme hyper urbain atteint par endroit une virtuosité expressionniste impressionnante. Oublie mon nom regorge de symboles, c’est une sorte de psychanalyse à ciel ouvert qui ne se referme jamais sur elle-même.
     
    La dimension fantastique qui prend le dessus à la fin de l’histoire est une expérience superbe du champ symbolique de la représentation. L’oeuvre de Zero Calcare, pour conclure, originale et attachante, nous fait part des peurs les plus intimes de l’auteur tout en nous renvoyant à un humour de cour d’école salvateur et réjouissant.

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

  • La marche de l'incertitude

    Coup de coeur de Marie (Librairie des Pertuis) !

    Un roman comme un petit air frais et taquin... On y effleure des personnages, des vies qui se croisent, se mêlent ou se séparent. Tout en poésie !
     

    "Les scientifiques justifient la sphéricité de la terre par son histoire gazeuse et les lois de gravitation universelle. Elle est peut-être ronde juste pour permettre aux Hommes de se retrouver." 

    Les Pertuis

  • Le champignon de la fin du monde ; sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme

    Un livre fabuleux !

    Quiconque est allé aux champignons – il en est de même de la chasse aux escargots et des cueillettes de baies, même geste ancestral des chasseurs-cueilleurs depuis plusieurs millénaires – sait à quel point se joue là aussi quelque chose de l’enfance permanente qui courrait de la recherche des chocolats à Pâques à la chasse au trésor. Marcher, se pencher pour chercher et rêver de voir poindre le miracle sous les feuilles, les fleurs ou la mousse.

    Disparu du Japon où il est vénéré, réapparu aux Etats-Unis dans les forêts de l'Oregon, la vie hors de contrôle du matsutake est un don mais plus encore qu’un autre champignon – on pourrait le rapprocher de la truffe mais sa ligne de fuite va plus loin que notre champignon national – il a ceci de particulier de permettre aux arbres hôtes de vivre sur des sols pauvres, sans humus fertile, en échange, il se nourrit de ces arbres. D’où l’impossibilité de sa culture humaine et son étrange particularité de survivre aux dégâts du capitalisme et aux désastres écologiques.

    Symbole d’une résurgence dans les trous noirs de la World Company, il fabrique des lignes de fuite, des rhizomes, des agencements ouverts quasi deleuziens. C’est bien dans l’esprit de l’auteur de Mille plateaux qu'Anna Lowenhaupt Tsing, passionnante anthropologue américaine, nous donne à lire ce très bel et revigorant essai, fait de courts chapitres solidaires à l’instar de ces troupes de champignons surgissant après la pluie. Non sans humour et à rebrousse-poil, le matsutake et ses cueilleurs – quelle magnifique galerie de portraits ! –  en sont la métaphore, nul besoin d’énoncés révolutionnaires, la liberté se paye chère pour les hommes libres. Champignons et précaires sont unis, la World company peut se faire des soucis.

    Les Saisons - Les Saisons

  • La soif

    Diablement glaçant !

    La soif ? On vous le donne en mille : la soif du SANG ! (forcément !) Un polar bien sanguinolent à ne pas lire (si possible !) juste avant de s'endormir !

    Les Saisons - Les Saisons

  • Trois saisons d'orage

    Coup de coeur de Lydie (Librairie des Pertuis) !

    C'est l'histoire d'une famille de médecins : André, son fils Benedict et sa petite fille Bérangère, d'une famille de paysans, Maxime et son fils Valère...
    Saga familale tragique : un beau roman dense et fort !

    Les Pertuis

    Le coup de coeur de l'été

    Un roman puissant à l’écriture ciselée d’une jeune auteur. Cécile Coulon nous "embarque" dans l’histoire de ces 3 générations, vivant près d’une nature très présente, parfois oppressante et superbement décrite…
    Et nous tient en haleine jusqu’à la fin...

    L'Encre et la Boussole - L'Encre et la Boussole

  • Trois ombres

    Coup de coeur de Marie !

    Un conte fantastique, empreint de poésie et de sensibilité. L'histoire est touchante, prenante et portée par le merveilleux graphisme de Pedrosa. Cet album est un vrai bijou !

    Les Pertuis

  • Jérusalem

    Coup de coeur de Jessica (Librairie des Pertuis) !

    Alan Moore est un fabuleux conteur, un troubadour des temps modernes.

    Jerusalem se présente comme un vrai puzzle où le lecteur prend plaisir à assembler les pièces, glaner les indices...

    A NE PAS RATER !

    Les Pertuis

    Le livre monstre de la rentrée 2017 !

    Qu'écrire, que dire au sujet de ce livre ? Qu'il est une expérience de lecture comme il fut pour son auteur une expérience d'écriture. Dix années à faire remonter et décanter les souvenirs d'une ville, de sa forme et faire d'elle le centre du monde, comme Dali l'a fait pour Perpignan, Joyce pour Dublin. Northampton, au nord de Londres, ville ouvrière des Midlands, a vu naître en 1953 puis grandir Alan Moore, l'auteur de Jérusalem dans le quartier des Boroughs où se déroule l'histoire, où se déploie cet immense leporello d'histoires, tant ce livre en raconte, en superpose, en agrège, en rêve, comme si la ville elle-même rêvait. Elle est d'ailleurs construite comme un inconscient qui se dévoilerait peu à peu à mesure de la lecture. Perec avait dans les années 70 écrit une tentative d'épuisement d'un lieu à partir du Café de la Mairie, place Saint Sulpice, à Paris. Moore épuise Northampton et fait rendre l'âme à la narration, à l'autofiction, à l'exofiction et à la fiction tout court.

    Jérusalem c'est le Club des cinq d'Enid Blyton sous amphétamine, mais surtout La Recherche du temps perdu de Proust dans un temps qui serait pris de convulsion. Bref, c'est tout sauf un magasin bio. Nous, libraires, aurons bien du mal à le classer et d'ailleurs dans quel rayon ? S'il en existait un, dans celui des gros livres mais précisons que les 1626 pages se lisent en 60 heures à peine, c'est un peu plus que n'importe quelle série sur Netflix, plus simplement nous le rangerons à la lettre M comme Moore, Monstre, Monument, Magnifique, Magique, Mystique... Jérusalem Northampton demeurera, grâce à l'auteur, comme une sorte de Jérusalem céleste donc une ville littérale construite de rues et de murs mais aussi comme l' aboutissement de l'Histoire, de toutes les histoires qui convergent vers elle et dont Alan Moore est le bien étrange démiurge.

    Les Saisons - Les Saisons

  • Hôtel du Grand Cerf

    Savoureux polar des Ardennes !

    Mort suspecte d'une actrice dans la baignoire d'une chambre d'hôtel en 1960. 50 ans plus tard, un inspecteur atypique qui répond au doux nom de Vertigo est chargé d'une enquête et loge dans ce même hôtel. Ce pourrait être l'Amérique mais ici c'est bien la Belgique. Les Ardennes, Bouillon, Dinant, à la frontière franco-belge, offrent un cadre parfait pour un polar de haut vol qui se dévore avec l'appétit abyssal de Vertigo Kulbertus pour les frites, le cervelas et les litres de bières. On aurait tort de croire cet enquêteur à dix jours de la retraite paresseux et incompétent. Il a plus d'une idée sordide en tête pour arriver à ses fins et s'arrange avec les règles selon sa propre morale.

    Ne cherchez pas, tout y est ! C'est drôle, cynique et extrêmement bien ficelé !

    Le coup de coeur est énorme !

    Les Saisons - Les Saisons

    24.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Lignes d'Horizons

    "Le noir pour peindre les moeurs, c'est une bonne couleur" dit Franz Bartelt. Vertigo Kulbertus mène l'enquête au coeur des Ardennes, ce n'est pas joili... joli, mais c'est piquant à souhait.

    Lignes d'horizons

  • Fief

    Coup de coeur de Jessica (Librairie des Pertuis) !

    David Lopez publie son 1er roman, une sacrée découverte !
    Jonas évolue dans ce lieu qui n'est ni tout à fait une ville, ni tout à fait une campagne. Avec ses potes, ils essaient de construire un avenir, de rêver, mais la société a-t-elle quelque chose à leur offrir ? Reste l'amitié, l'alcool et la drogue... et la boxe !

    Les Pertuis

    Fief

    Dans une zone rurbaine (ni banlieue bétonnée ni campagne herbue), le fief, c'est le salon de Ixe où tous les potes se retrouvent. Dans une sorte de vacuité quotidienne élevée au rang de rituel sacré, les actes se répètent autour de la table basse : rouler un joint, taper le carton. On se salue en fonction de qui, de quoi, d'une bise ou d'un tchek, pouce contre pouce ou tape sur l'épaule, « je dis wesh ça va ou quoi ».

    Jonas est le narrateur de cette vie qui est la sienne. Tandis que Untel est dealer, Lahuiss l'intellectuel un peu transfuge, lui est boxeur. Talentueux mais dilettante car réussir serait une trahison vis-à-vis de son milieu. L 'avenir est une parenthèse, un point d'interrogation ou un point de suspension.

    Mais c'est une vie pleine de sens malgré les apparences, révélée par l'écriture. Car ça peut prendre une page de décrire les gestes de la cérémonie du pétard aussi bien que ceux du ring. La langue est la reine de ce Fief. Les phrases sont à la fois longues et au souffle court. La sincérité du propos est servie par un style cru.

    Premier roman, très bon.

    le Texte Libre - Le texte libre

  • L'insoumise de la porte de Flandre

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    A l'heure de la radicalisation islamiste et des attentats à répétition, ce roman non sans un certain sens de l'humour, est un véritable coup de pied dans la fourmilière ! 

    Le Passeur

  • Qui ne dit mot consent

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    L'histoire de ce couple va vous surprendre, vous agacer, vous faire grincer des dents, vous donner la chair de poule mais ne va sûrement pas vous laisser insensible ! 

    Le Passeur

  • Underground railroad

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Roman puissant et tellement édifiant, servi par une narration d’une maîtrise impressionnante.

    Le Passeur

    Underground railroad

    Colson Whitehead s’empare d’une légende populaire noire américaine - l’existence d’un « chemin de fer souterrain » par lequel les esclaves s’enfuyaient vers le nord des Etats-Unis avec l’aide des abolitionnistes - pour nous livrer un roman puissant et captivant.
    Cora est une jeune femme lorsqu’elle s’échappe de l’exploitation dans laquelle sa grand-mère, sa mère et elle ont grandi. A la manière d’un roman d’émancipation, Cora découvre alors l’Amérique , nous immergeant ainsi dans ses espoirs, ses désillusions, ses rêves et ses cauchemars qui la conduisent vers la liberté. Si l’auteur s’est documenté sur les conditions de vie des esclaves, son but n’est pas d’écrire un roman historique mais bien d’user du pouvoir de la fiction pour dénoncer les racines du mal qui ronge encore l’Amérique d'aujourd'hui. Cette critique féroce du racisme et de la morale d’un pays bâti sur le sang de deux peuples - les Indiens et les Africains - nous est racontée avec intelligence et finesse par une plume experte.
    Ce roman place Colson Whitehead parmi les plus grands écrivains contemporains américains, il a reçu, à juste titre, des prix aussi prestigieux que le Pulitzer et le National Book Award.

    Librairie Georges - Librairie Georges

  • à malin, malin et demi

    A malin, malin et demi

    Qu’a pu t-il bien se passer dans la bonne ville de North Bath ? En véritable conteur, Richard Russo met en scène avec brio les différents protagonistes de son roman, dont le chef de la police Raymer et le retraité Sully sont les deux clés de voûte. Au fil des pages, les liens entre les personnages se tissent et dévoilent tous les enjeux de ces dernières 48 heures. Secrets, confessions, catastrophes, course-poursuites et morts jalonnent le roman pour la plus grande jubilation du lecteur. On ne peut que s’attacher à ces hommes et femmes imparfaits, souvent maladroits, si profondément humains…
    De l’humour absurde aux réflexions existentielles, rien n’échappe au talent d’écriture de Russo. North Bath ne vous laissera pas indemne…

    Librairie Georges - Librairie Georges

  • Inavouable

    Coup de coeur de Des Livres et Nous

        Lorsque Pierre Lemaitre annonce sur la bande du livre que la voix du thriller est polonaise, croyez-moi, ce n'est pas un simple slogan publicitaire, c'est une réalité ! Ce quatrième roman tient toutes ses promesses: rythme haletant, scènes dignes d'un James Bond, personnages forts et bien campés, dialogues à l'ironie mordante, contexte historique et politique réaliste ou comment les idéaux peuvent masquer la raison d'état.
        Près de Zakopane, dans la montagne polonaise, le 26 décembre 1944 un dignitaire nazi, Hans Frank, organise sa fuite et prépare sa reconversion grâce à un lot de toiles de maîtres volées dans les musées polonais et surtout des documents sur un secret qui pourrait bouleverser notre vision de l'Histoire.
        Varsovie, à notre époque, Zofia Lorentz, responsable du département de recouvrement des biens culturels, se voit confier par le premier ministre la lourde tâche de récupérer le « Portrait de jeune homme » du peintre Raphaël que l'on vient de localiser dans la région de New York. Pour cette mission elle est accompagnée de Karol, marchand d'art revenu de tout, Anatol, officier des services secrets, Lisa, voleuse chevronnée d'œuvres d'art sortant tout juste de prison.
        Un quatuor qui nous promet des rebondissements rocambolesques !
     

    Des livres et nous

  • Les huit montagnes

    Coup de coeur de La Librairie Générale Arcachon

     On peut ne pas aimer la montagne. La pratique du ski peut tout de même ravir ceux que l’on retrouvera quelques mois plus tard se baignant au bord de la mer. Puis il y a ceux qui fuient les remontées mécaniques, qui attendent la fonte des neiges pour s’en aller sur les hauteurs, « à l’ancienne », en marchant des heures et trouver, comme le père du narrateur, l’altitude où ils se sentent enfin eux-même.
     
    Les huit montagnes nous proposent de parcourir avec Pietro et son père une partie des Alpes italiennes à une centaine de kilomètres de Milan dans une région nommée le Grenon. Pietro n’est pas un inconditionnel comme peut l’être son père. Du haut de sa petite dizaine d’années, il galope néanmoins assez bien et tient la cadence jusqu’à parfois monter au-delà de deux mille mètres, là où justement son père trouve son altitude et le paysage qui lui convient : De la caillasse débarrassée d’arbres, une hauteur où l’air est plus pur que dans les vallées et un silence que perturbe à peine les éboulis provoqués par des chamois surpris de rencontrer des humains.
     
    Le père de Pietro occupe durant de nombreuses pages le devant de la scène, Pietro se contentant de suivre ce père randonneur toujours d’attaque, alors que sa mère attend leur retour au village mais noue également des relations avec les villageois, et notamment avec la mère du jeune Bruno avec qui Pietro entame une amitié qui peu à peu donne une orientation nouvelle au livre. Leurs escapades estivales déterminent un lien qui forcira dans le futur. Pietro grandit, s'éloigne de ses parents et commence une carrière de documentariste. Il voyage au Népal et apprend un jour, là-bas, la disparition de son père ainsi que l’héritage que celui-ci lui a fait. Bruno resurgit alors dans sa vie et le titre du livre prend alors tout son sens.
     
    A l’évidence Paolo Cognetti nous raconte une histoire autobiographique qu’il a transformé en conte philosophique. Son livre est profond, empathique, il communique des sentiments universels depuis une contrée isolée que l’on a tôt fait d’adopter. Toute la force de ce livre semble venir de ce Grenon, tel qu’il nous est décrit, des saisons qui le gouvernent et de l’attraction de ce lieu pour Pietro où qu’il se trouve.  
     
    On peut ne pas aimer la montagne mais il est impossible de ne pas aimer ce livre.

    La Librairie Générale Arcachon - Librairie Générale

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Pierre Loti

    Vous aimez la nature, la montagne, la poésie, ce livre est fait pour vous!!!! Continuez vos vacances...
    Magnifique ouvrage!
    Ce texte d'inspiration autobiographique, hymne a l'amitié et à la nature, nous plonge au coeur de la montagne, personnage a part entière, devenue refuge pour ceux qui le rejettent le monde moderne.

     

    Pierre Loti

    Coup de coeur Le Passeur

    Une histoire d'amitié au coeur des montagnes. Un roman puissant sur l'apprentissage et la filiation.

    Le Passeur

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Page et Plume

    Il y a des livres qui vous marquent et laissent des traces indélébiles dans votre mémoire, paysages, personnages, sensations, émotions...
    "Les huit montagnes" de Paolo Cognetti en fait partie. Superbe roman sur les relation père-fils et sur l'amitié. C'est aussi une véritable ode à la nature et à la montagne. Somptueux !

    Page et Plume

    Ode à la montagne

    Ôde intime et mélancolique aux Alpes italiennes, Les huit montagnes possède cette force, cette vitalité, cette pureté que seule dégage la littérature d'altitude. Amitié, filiation, rédemption sont quelques uns des thèmes abordés par ce très beau roman, que l'on dévale à franches enjambées.

    Jacky - Calligrammes

  • La Grande Ourse

    La Grande Ourse

    Louise se tourne depuis son enfance vers la Grande Ourse à chaque fois que ça ne va pas. Un jour Phekda, une étoile de la constellation, va descendre l’aider à surmonter sa tristesse et ce qui l’empêche de s’investir dans sa vie.
    La Grande Ourse est une histoire poétique aux illustrations qui ne sont pas sans rappeler l’univers Ghibli. Un magnifique album.

    Pauline - Bachi-Bouzouk

  • Femme à la mobylette

    11.09.17 - Un coup de coeur de la librairiePierre Loti

    Abandonnée par tous, Reine et ses trois enfants n’arrivent plus à faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n’est plus qu’une décharge. Tant de richesses en elle voudraient s’exprimer et pourtant son horizon paraît se boucher chaque jour davantage. Seul un miracle pourrait la sauver... Il se présente sous la forme d’une mobylette bleue. Cet engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu’elle cherche dans tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix ? Jean-Luc Seigle dresse le portrait d’une femme au bord du gouffre qui va se battre jusqu’au bout. Ce faisant, c’est une partie de la France d’aujourd’hui qu’il dépeint, celle des laissés-pour-compte que la société en crise martyrise et oublie.

    Pierre Loti

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Livres et Vous

    Découvrir un texte fort, de ceux qui vous laisseront toute votre vie une empreinte, un signe, une marque, 
    c'est un peu comme découvrir le paradis perdu. 
    C'est si fort et si intense que l'on en reste sans voix, comme détruis de l'intérieur, sans souffle aucun, sans mot juste pour dire la beauté, l'importance, l'inégalable...

    Merci Jean-Luc Seigle pour cette merveilleuse histoire d'une vie de femme à la mobylette...

    Livres et Vous

  • Le diable en personne

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    Un roman noir nerveux et lapidaire, portrait sans concession d’une Amérique ultra violente…

    Le Passeur

  • La saga de Grimr

    La Saga de Grimr

    Grimr est islandais, mais il est également orphelin, dans un pays où la lignée fait l’homme nous suivons les déboires de ce jeune homme qui ne fait qu’un avec les volcans.
    Jérémie Moreau nous plonge la tête la première en Islande, la beauté de son paysage, sa dépendance au Danemark, ses Sagas ancestrales.
    Une Saga plus vraie que nature.

    Pauline - Bachi-Bouzouk

  • 24 vues du mont Fuji par Hokusai

    20.09.17 - Un coup de coeur de la Librairie Georges

    Dans ce court roman, Robert Zalzany arrive à réunir brillamment un récit de voyage initiatique dans les montagnes japonaises et une pure histoire « science-fictionnesque »; le tout rédigé dans une prose poétique étonnante, toute en retenue. Dans un monde vaguement dystopique ou la technologie a pris une place prépondérante dans la société, une femme venant de perdre son mari parcours le Japon en quête des différents points de vue du mont Fuji peintes par Hokusai au XVIIeme siècle. Chaque chapitre de ce court roman commence par la description d'une estampe, suivie de l’actuel ressenti de la narratrice qui se trouve à l’endroit où elle a été peinte. On se plonge alors dans la psyché du personnage, sa propre interprétation de ces scènes mythiques, ses questionnements et la remise en cause de ses choix de vie qui l’ont menés à entreprendre cette quête salvatrice. Dans le même temps, on comprend très vite qu’elle n’est pas là par hasard, elle se sent épiée et semble à la fois fuir une chose tout en en cherchant une autre…

    Librairie Georges

  • Une apparition

    11.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Les Oiseaux Livres

    A travers l'expérience et ou le cheminement vers sa chevelure blanche, Sophie Fontanel nous offre une belle réflexion sur le temps, l'image, le regard des autres, sur soi, sur une renaissance. Un livre haut en émotion, subtilité, et d'une justesse incroyable.

    Les Oiseaux Livres

  • Les attachants

    11.09.17 - Un coup de coeur de la Colline aux Livres

    S’inspirant de son expérience, Rachel Corenblit nous décrit le quotidien d’Emma, jeune enseignante dans un quartier défavorisé de Toulouse. Tous les jours,  elle tente de ne pas trop s’attacher à ses élèves, des enfants souvent en difficulté ou victimes de maltraitance. Elle tente aussi de ne pas exploser face aux aberrations d’un système scolaire défaillant.
    Un livre nécessaire, qui indigne et serre le cœur.

    Stéphanie - La Colline aux Livres

    21.08.17 - Un coup de coeur de la librairie des Thés

    Ils sont vraiment attachants ces enfants et cette maîtresse que le hasard des affectations a réunis le temps d’une année scolaire. La réalité du difficile quotidien d’un enseignant dans une classe où les cas soc’ sont le gros de l’effectif est ici exprimée avec les tripes ! Le rythme que Rachel Corenblit applique à son histoire en fait un livre impossible à refermer.
    À lire si on est enseignant, pour se sentir compris ; si on est parent, pour être plus tolérant et si on est ni l’un ni l’autre, pour découvrir.

    La librairie des thés

  • Le gang des rêves

    05.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    Installez-vous confortablement vous allez crier, vous allez rire et pleurer, vous allez vibrer car ce roman est tout simplement FORMIDABLE !

    Le Passeur

  • La nuit des béguines

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie la Colline aux Livres

    1310-1317, c’est un Moyen Âge cruel, sanglant, où l’on pourchasse, tue et brûle les Templiers et les hérétiques.
    Les béguines sont une communauté de femmes ayant choisi la vie collective mais non cloitrée, pieuses mais laïques, libres et affranchies de l’autorité des hommes (« ni épouse, ni nonne »). Elles vont devoir se battre pour conserver ce statut si particulier ! Ne seraient-elles pas à l’avant-garde du mouvement féministe contemporain ?
    Très documenté sans être assommant, La nuit des béguines mêle l’Histoire, l’amour et l’engagement.
    De beaux personnages, une fraîcheur, une douceur et une belle fluidité dans l’écriture, font de La nuit des béguines un roman que l’on ne lâche pas.

    Nathalie - La Colline aux Livres

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Esprit Nomade

    À Paris, au Moyen Âge, un bâtiment singulier borde la rue de l’Ave Maria, dans le Marais : le grand béguinage royal, fondé par saint Louis. Dans ses murs, vit une communauté de femmes hors normes. Veuves ou célibataires, nobles ou ouvrières, elles peuvent étudier, travailler, circuler librement dans la cité. Mais en 1310, la sérénité du béguinage est troublée par l’exécution en place de Grève de Marguerite Porete, une béguine de Valenciennes brûlée vive pour avoir écrit un livre qui compromet l’ordre établi… C’est là que commence le roman, alors que le royaume de Philippe le Bel amorce son déclin et que les persécutions contre les Templiers se multiplient. Ysabel, responsable de l’hôpital, vit là depuis vingt ans lorsque la jeune et rousse Maheut s’y réfugie. Celle-ci fuit des noces imposées par son frère. Son arrivée est mal accueillie par la majorité des femmes du clos : les cheveux roux ne sont-ils pas l’oeuvre du Diable ? Dame Ade, qui aspire à se tenir en retrait du monde depuis la mort de son mari, regarde elle aussi avec méfiance la nouvelle venue. Ysabel est obligée de cacher sa protégée ailleurs dans la cité… Ce n’est que le début d’un saisissant suspense qui nous emmène dans une époque charnière d’une étonnante actualité.

    Esprit Nomade

  • Naissance des coeurs de pierre

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Peiro Caillaud

    Le problème lorsqu'on est libraire c'est qu'avec le temps on devient de plus en plus exigeant. Alors, lorsque le nouveau roman de l'un de vos auteurs préférés arrive, vous l’accueillez avec un mélange de fébrilité et d'appréhension...
    Je ne veux pas vous en dire trop, pour ne pas vous gâcher le plaisir que vous ne manquerez pas de ressentir en le lisant.
    Ce que je peux vous dire c'est que c'est un roman puissant, efficace, sensible et qu'il m'a bouleversée.
    A lire à partir de 15 ans et surtout à faire lire aux adultes pour ouvrir la discussion sur des thèmes cruciaux qui composent ce roman décidément très réussi !

     

    Peiro-Caillaud

  • Le jour où elle a pris son envol

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie La Petite Marchande d'Histoires

    Nous retrouvons Clémentine avec ses doutes, ses émotions et ses interrogations. Elle cherche un sens à sa vie. De belles rencontres, et de belles lectures vont la faire magicienne. Mais pas une magicienne abracadabra. Là, c'est  une personne qui peut choisir son chemin de vie au gré de ses envies, de ses rêves.

    Une BD qui vous donnera sûrement envie de devenir un(e) magicien(ne)

    La petite marchande d'histoires

  • T'arracher

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Chantepages

    Lou est une adolescente de terminale ES qui a du mal à digérer sa rupture avec Lui, son ex qui jamais ne sera mentionné. Avec sa meilleure amie, elles s'incrustent dans des soirées, couchent avec des mecs et vivent leur vie comme si elles étaient immortelles. Pour Lou, mener un tel train de vie est une manière désespérée de tenter d'oublier son mec, de reconstruire une vie de célibataire avant de rencontrer le prochain « unique, vrai » mec de sa vie. Sauf que terminale oblige, le baccalauréat se présente comme une fatalité – un mur de briques contre lequel Lou pense s'exploser la tête – mais il y a surtout les inscriptions APB. Lou formule ses vœux, qui ne sont que des écoles de Beaux-Arts. Elle tentera le concours d'entrée de l'une d'entre elle. Elle échouera. Vie sociale réduite à néant – du point de vue de l'ado -, futur réduit à néant ; que lui reste-t-il ?
    T'arracher de Claudine Desmarteaux n'est pas à remettre entre toutes les mains tant ce roman est brutal. Il l'est parce que l'auteure à tenue à être au plus près de la réalité vécue par les adolescents d'aujourd'hui, contraints parfois de faire des vœux d'avenir sans grande conviction sur APB, comme Lou, des adolescents qui se bousillent la santé pour oublier et se croire indestructibles. Mais se convaincre sans arrêt d'être immortel est bien la preuve qu'on ne l'est pas. Ecrit à la manière d'un journal intime, ce roman peut être considéré comme un hurlement désespéré générationnel.

    Chantepages

  • Les nouvelles de la jungle (de Calais)

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Grefine

    Un gros album qui débroussaille le sujet des réfugiés. Des auteures sur le terrain pendant un an, des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de reprendre un cours à la vie, des noms, surtout des noms comme pour redonner une humanité à des personnes que les journaux télévisuels brassent dans l’anonymat d’une information de remplissage. Un album profondément humain donc, comme un contre point à ce qu’on à l’habitude de lire/voir/entendre sur le sujet

    Gréfine

  • Prends le temps de penser à moi

    29.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Elkar

    Un hommage vibrant et tendre d'une fille pour son père disparu. Sujet quasi universel, si ce n'est que l'homme n'est autre que l'économiste préféré des français : Bernard Maris.

    Librairie Elkar Liburu denda

  • La petite ville

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Les Oiseaux Livres

    L'anthropologue Eric Chauvier, natif de Saint Yrieix ("le fils de l'instit" diront ceux de sa génération) publie cette semaine un essai sur notre petite ville.
    Dans cette ballade mélancolique sur les traces de son enfance et adolescence, l'auteur nous livre une analyse critique sur l'histoire sociale et économique de la ville au cours des 50 dernières années. 
    Un texte fort, mélangeant poésie "la petite ville subsiste en moi [...] comme une blessure rouverte", et acuité du regard du chercheur [en terme de grandes surfaces] "les experts en marketting le savent, Saint yrieix est un cas d'école, une illustration du masterplan fomenté dès 1969 par les [...] Intermarchés".
    Bref une lecture passionnante pour les Arédiens et au delà, pour les habitants de toutes les petites villes de France qui subissent les mêmes déprises économiques et démographiques.

     

     

    Les Oiseaux Livres

    A lire !

    Anthropologue, sociologue, Eric Chauvier creuse depuis 20 ans son sillon, celui de la déconstruction de notre imaginaire social et de notre habitat. Dans une langue toujours claire et pertinente, sans jargon, il poursuit inlassablement ses recherches et de plus en plus, en s’approchant de ses origines. Cette petite ville, c’est Saint-Yrieix-la-Perche en Haute Vienne, qui l'a vu grandir jusqu’à ses 20 ans à la fin des années 80 et qu’il a vu changer. Il y retourne pour arpenter les rues et places de ce chef-lieu de canton en compagnie d’une amie de lycée, elle, restée sur place. A l’instar de Christophe Guilluy, c’est bien la "France périphérique" qu’il visite, en réactivant des souvenirs qu’il tient à distance comme il tient à distance et en respect cette Nathalie (superbe et discret portrait de femme en pointillé !) dont on lit les remarques entre guillemets.

    Comme toujours chez Chauvier, tout est glaçant de vérité. Déjà dans Les nouvelles métamorphoses du désir, son précédent et magnifique livre, il revenait dans une petite ville pour mieux la confronter à la métropole (Bordeaux). Saint-Yrieix ressemble à des dizaines de petites villes de France et sans doute d’Europe, pas plus laide ni plus triste qu’une autre mais transie de solitude dans les confins de la mondialisation et du stade ultime du capitalisme. Chauvier en fait l’expérience, on ne se défait pas comme ça de la petite ville – comme de la géographie ou du corps social – elle se rappelle toujours à nous "sur le mode pathétique qui me l’a fait quitter en 1989 fuyant son étroitesse d’esprit et son conformisme. Mais tout s’éclaire d’une lumière nouvelle, la petite ville subsiste en moi comme une blessure rouverte".

    Les Saisons - Les Saisons

  • Une histoire des loups

    Une histoire des loups

    Madeline est une adolescente un peu sauvage et solitaire, à l'image des loups qui la fascinent. Elle mène une existence sobre et austère avec ses parents, près d'un lac, dans un coin reculé du Minnessota. Un jour, une famille emménage sur la rive opposée dans une maison confortable. Alors que le père semble constamment absent, Madeline est embauchée par la jeune mère pour s'occuper de Paul, leur fils unique âgé de quatre ans. Elle est immédiatement séduite par ces gens dont la vie est si différente de la sienne, et s'immisce avec enthousiasme dans leur intimité. Mais derrière l'harmonie apparente de ce foyer et l'espièglerie de Paul, une lugubre pesanteur s'enracine...
    Emily Fridlund nous offre un roman qui ensorcelle par son atmosphère sourde et inquiétante, et par l'opacité dérangeante qui entoure ses personnages. Les ellipses et les silences magnétiques qui émaillent la narration, emportent le lecteur et l'accompagnent vers une inexorable catastrophe...
    Avec un sens de la dramaturgie et une maturité remarquables pour un premier roman, l'auteur nous piège dans ce terrible récit dont la psychologie torturée emprunte autant à Hitchcock qu'à David Vann.

    Librairie Georges - Librairie Georges

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie La Colline aux livres

    Madeline, 14  ans, est une jeune fille solitaire et secrète. Dans ce roman à tiroirs, elle est le fil conducteur qui nous mène à tous ces personnages insaisissables.
    Peu à peu, la brume qui les enveloppe se dissipe. Mais avant, on erre avec eux dans une nature omniprésente et protectrice.
    Entre chien et loup, on les observe comme l'on observe la face visible de la lune et la part d'ombre que l'on devine, en filigrane, juste derrière...L'écriture, elliptique et poétique, distille judicieusement les indices qui nous permettront de comprendre, enfin !
    Reste Madeline, toujours mystérieuse et énigmatique...

    La Colline aux Livres

    04.09.17 - Un coup de coeur de la librairie Page et Plume

    Hyptonisé par l'écriture d'Emily Fridlund ! Un roman à l'atmosphère intense et captivante, une lecture dont on ne ressort pas indemne.

    Page et Plume

    D'une puissance folle

    Inquiétant, organique, sensuel, troublant... et d'une puissance inouïe ! Ne passez pas à côté de ce premier roman talentueux, plongez-y d'un saut et préparez-vous à y laisser tripes et plumes... A découvrir absolument !
    (Mais attention, ça secoue ! smiley)

    Lola - Calligrammes

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie du Rivage

    Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard.

    Librairie du Rivage

  • Shelton et Felter t.1 ; la mort noire

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Bachi Bouzouk

    En 1924, une série de meurtres frappe la ville de Boston. Shelton, un reporter et ancien boxeur va par hasard faire la rencontre de Felter, un libraire surdoué dans les énigmes.
    Ils seront amenés à résoudre plusieurs meurtres commis à chaque fois de la même manière.
    SUPER DESSIN, SUPER SCENAR,SUPER COULEURS !!
    Bref... TOP !!

    Bachi-Bouzouk

  • Sous les serpents du ciel

    28.08.17 - Un coup de coeur de La Machine à Lire

    Un jour d'automne, au milieu du XXIe siècle, dans une vieille ville anonyme, quelque part entre la mer et le désert. Les premiers pans du grand barrage qui coupe en deux les Iles du Levant se fissurent. Le jour de la chute du mur, quatre hommes prennent la parole à tour de rôle et imaginent le futur. Mais leur passé les rattrape car tous se souviennent de la mort de Walid, un adolescent qui, vingt ans auparavant, faisait voler son cerf-volant au-dessus de la frontière lorsqu'il fut pulvérisé par un drone ou une roquette, dans des conditions mal élucidées. Qui était-il réellement ? Qui l'a tué ? Pourquoi est-il mort ? Chacun, selon son point de vue, raconte l'histoire de ce jeune révolté. Mais la voix de Walid ne reste pas passive et se mêle peu à peu à celle des quatre narrateurs, pour dire le vrai sens de sa révolte. Des voix de femmes l'accompagnent dans cette quête, chantant la tristesse et la beauté d'une terre écartelée, où les hommes n'ont jamais fait que promettre la guerre et profaner la paix. Dans ce roman d'anticipation aux accents d'épopée contemporaine, Emmanuel Ruben explore de nouveau la frontière de l'Occident, trois ans après "La ligne des glaces" (Rivages, 2014), et malmène la géographie réelle pour nous proposer une vision renouvelée d'une Histoire qui n'en finit pas de renaître.

    La Machine à Lire

  • Par le vent pleuré

    Coup de coeur de la Librairie le Passeur

    « Par le vent pleuré » ou comment le passé ne se fait pas oublier si aisément et vient distiller son souvenir dans la vie de deux frères. Roman noir et intense !

    Le Passeur

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Madison

    endant les années 60, dans une petite ville, Bill et Eugene, mènent une existence très réglée, dominée par un grand-père tyrannique...jusqu'à leur rencontre avec Ligeia qui émerge des eaux du lac dans lequel ils pêchent telle une sirène ensorcelante. La jeune femme va s'amuser des émois qu'elle provoque chez les deux frères et de la rivalité qui s'instaure entre eux. Séductrice, tentatrice, Ligeia va marquer le corps et le cœur des jeunes garçons puis disparaître.
    Des années plus tard, des ossements sont découverts : s'agit-il de ceux de la jeune femme ? En tous cas, cette découverte va faire remonter bien des secrets.
    Roman d'apprentissage, portrait d'une époque, ce roman séduit par son atmosphère poisseuse qui ne manquera pas de plaire aux inconditionnels de Twin Peaks.

    Madison

  • Notre vie dans les forêts

    Coup de coeur Le Passeur

    Imaginez un monde où l'on peut avoir des organes de rechange, c'est ce que vous raconte la narratrice dans une urgence et un style admirable. Un roman qui fait réfléchir ! GENIAL !!

    Le Passeur

    28.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Georges

    « Il faut que je raconte cette histoire. Il faut que j'essaie de comprendre en mettant les choses bout à bout. En rameutant les morceaux. Parce que ça ne va pas. C'est pas bon, là, tout ça. Pas bon du tout. » Ces mots sont parmi les premiers du nouveau roman de Marie Darrieussecq (roman qui s'est imposé à elle alors qu'elle travaillait sur un autre projet et qu'elle a écrit d'une seule traite, comme poussée par une nécessité impérieuse). De ce roman, ils indiquent la tonalité et le mode narratif. C'est un roman à la première personne, où l'héroïne découvre au fur et à mesure qu'elle la raconte toutes les causes et les conséquences de son histoire. Nous sommes donc dans une forêt (« nous » car la manière dont le livre est écrit impose une identification du lecteur). Le personnage principal, une femme qui fut autrefois psychothérapeute, s'y cache avec d'autres. D'autres ? Des compagnons de fuite, loin d'un monde qu'on devine menaçant pour eux et qui les traque. Mais aussi avec des êtres étranges, comme flottants, mais qui leur ressemblent de manière frappante, des sosies ? Leurs clones, en fait qu'ils ont emmenés avec eux dans leur fuite. Cette dystopsie, qui se situe dans la postérité de Le meilleur des mondes, comme dans celle de 1984 ou de Fahrenheit 451, nous raconte une histoire de trafic d'organes, de gérontocratie, de totalitarisme sanitaire et politique. Marie Darrieussecq, avec ce personnage très légèrement en retard sur les événements, et à ce titre bouleversant, renoue avec la veine de Truismes.

    Librairie Georges

  • Vera

    24.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Page et Plume

    Sonny est un jeune Irlandais. Il va au lycée de temps en temps, travaille le soir dans une boucherie et aide son père le week-end sur les chantiers. Un jour, ils doivent refaire le mur dans le jardin d’une maison bourgeoise. C’est là que Sonny rencontre Vera, une femme mystérieuse, belle, qui vit seule. Il tombe complètement sous son charme et est assez surpris de constater qu’elle lui prête une véritable attention, voire de l’affection. Ce roman est tout simplement bouleversant. C’est l’histoire d’une passion, d’un amour dévastateur, de celui qui brûle, consume, mais qu’il faut avoir vécu une fois dans sa vie. Pour un premier roman, il est d’une justesse incroyable. Tout y est dit en peu de mots, derrière les mots, dans les silences et les impressions. Un roman et une héroïne qui ne s’oublient pas.

    Page et Plume

  • Nos richesses

    24.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Les Pertuis

    C’est un plaisir de retrouver Kaouther Adimi pour cette rentrée littéraire. Edmond Charlot est la figure centrale de ce récit, en 1935 il a ouvert une librairie à Alger et publié le premier roman d’Albert Camus, alors totalement inconnu. Il nous raconte son histoire à travers un journal intime fictif.
    En 2017, le jeune Ryad doit faire place nette, il ne doit plus rien rester de la librairie. Mais ce n’est pas si simple, Abdallah ne le laissera pas repartir sans lui avoir conté l’histoire de ce lieu incroyable. Entre passé et présent nous découvrons Alger et son histoire. L’auteure utilise des phrases courtes, incisives, pour nous décrire les atrocités commises au nom de la France. Un texte puissant et d’une grande intelligence à découvrir absolument !

    Les Pertuis

  • Le déjeuner des barricades

    24.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Livres et Vous

    Plus qu’un roman historique, c’est un véritable voyage au coeur de mai 68 que nous propose Pauline Dreyfus. Et plus particulièrement, lors d’une journée fantasque où tout peut arriver. Alors que Florence Gould s’apprête à remettre à un certain Modiano le prix Roger-Nimier au sein du grand hôtel Meurice, rien ne va plus. Le personnel se met en grève, le directeur est révoqué… on se croirait lors de la journée des fous au Moyen-Âge… Magique, majestueux, l’auteure nous entraîne avec elle dans ce magnifique hôtel et dans la vie de personnages aussi burlesques qu’enchanteurs. Et lorsque vous refermez ce roman, un seul regret vous assaille : celui de n’avoir pas vécu cette journée de fous

    Livres et Vous

  • Roi

    21.08.17 - Un coup de coeur de la librairie du Rivage

    Le dernier roi Étrusque et son délire, sujet d’un roman péplum improbable, il fallait oser, mais Mika Biermann n’en est pas à son premier livre non identifiable ! Il nous avait embarqué avec une expédition explosive en Antarctique ( Un Blanc, Anacharsis 2013) , inventé le premier western quantique ( Booming, Anacharsis 2015) où l’espace-temps se jouait du récit et des lecteurs. Cette fois-ci il nous transporte vers une Étrurie antique à souhait, dans sa phase ultime de déclin, face à une Rome implacable, imbue, impérialiste...Seule la folie de Larth, roi avorton, peut prétendre faire rêver un dernier instant. Récit truculent, moderne, ce qui justement nous permet de plonger sans effort dans ce quotidien oublié. Remarquable d’inventivité, onirique et pourtant bien réel par les sentiments qu’il évoque, ce roman est une belle surprise de la rentrée littéraire.

    Librairie du Rivage

  • Je t'aime

    9.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Chantepages

    Dans ses rêves, un enfant interroge ses amis les animaux : ça veut dire quoi, pour vous, "Je t'aime" ?
    Pour le buffle, aimer c'est comme la pluie qui nourrit la terre. Pour le canard, aimer c'est beau comme le vent du printemps. Pour le moineau, aimer, c'est bon comme la rosée du matin. Pour l'abeille, aimer c'est comme la chaleur du soleil.
    Au fil de cet album délicat, l'enfant trouvera lui aussi la définition du mot "aimer".


     

    Chantepages

  • Intempérie

    03.08.17 - Un coup de coeur de la Colline aux Livres

    Intempérie va vous donner diablement chaud, d’une chaleur caniculaire, suffocante et étourdissante… Le scénario, tiré du roman de Jesus Carrasco, est aussi efficace qu’un bon coup de poing dans le ventre et nous entraîne dans des paysages espagnols arides et poussiéreux. Ça fait mal, mais c’est tellement réussi !!!
    Le dessin et les couleurs de Javi Rey (qu’on avait découvert avec l’excellent « Un maillot pour l’Algérie« ) sont tour à tour inquiétants et amicaux, ronds et acérés, chauds mais jamais chaleureux…
    A dévorer avec un grand verre d’eau !

    Sara - La Colline aux Livres

  • Hier encore, c'était l'été

    01.08.17 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

    Roman d'amour et d'amitié, voici l'histoire d'une génération. Une génération pour qui la famille et les amis représentent tout, empreinte de doutes mais faisant preuve aussi d'une formidable énergie face aux épreuves que tout le monde connaît. Chaque soir d'été, au bord du lac, dans les chalets près de Genève qui ont vu leurs familles grandir, la bande d'amis se retrouve et refait le monde entre les éclats de rire et cette complicité insouciante que l'on partage quand on a 20 ans. Mais quand vient l'hiver, ce n'est plus la même musique. C'est le retour à une réalité parfois plus lourde… Mais la solidité de leurs liens ne faiblit pas. Leurs histoires se mêlent et s'entremêlent faisant ainsi de ce livre un formidable roman de vies et d'émotions, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres !

    Anne - Librairie Générale

  • Loin de la violence des hommes

    22.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Caractères Social Club

    Anthony - Caractères

  • à la mesure de l'univers

    31.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

    A la mesure de l’univers confirme la force littéraire inouïe d'une œuvre universelle où un coin d’Islande frappe à la porte du patrimoine littéraire mondial. Chapeau bas !

    François - Librairie Générale

  • Le garçon qui courait

    28.07.17 - Un coup de coeur de Brin de lecture

    Destinée exceptionnelle d'un jeune garçon, qui par le sport, résistera et portera les espoirs de sa famille et d'un peuple opprimé. Très beau récit inspiré d'une histoire vraie.

  • De fringues, de musique et de mecs

    21.07.17 - Un coup de coeur de la librairiei Elkar

    L’autobiographie sans concession de celle qui fut (entre autres) la guitariste des Slits, l’un des premiers groupes de punk féminin. Viv Albertine raconte son parcours, le mouvement punk et la condition des femmes artistes. Un récit à son image : têtue, entière et tellement attachante. Quelle vie… et quelle femme !

    Librairie Elkar Liburu denda

  • MRS. HEMINGWAY

    21.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Hirigoyen

    Key West, Cuba , Antibes, un portrait en creux d'Ernest Hemingway vu par ses épouses. Ambiance art-déco !

    HIRIGOYEN

  • Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Le 5ème Art

    Sous la forme d'une lettre à une amie qui vient de mettre au monde une fille, l'écrivaine livre ses conseils pour élever celle-ci. A mettre entre toutes les mains !

    Le 5ème Art

  • Verte

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Le 5ème Art

    Verte vit dans une famille de sorcières. Pourtant elle rêve d'être normale, et sa mère désespère de lui transmettre le métier. Elle décide de la confier pour une journée à sa grand mère. Dès 9 ans. 

    Le 5ème Art

  • Electrico 28

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie L'Excquise

    Beau coup de cœur pour Electrico 28, qui vous donnera envie de voyager, de partager et surtout d'aimer.

    L'Exquise

  • Les âmes sauvages

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Festin Nu

    C'est l'hiver et la température avoisine les moins quarante degrés. Les yeux levés vers les aurores boréales qui animent le ciel arctique, nous écoutons. Le chasseur commence à siffler dans leur direction. C'est un son continu, aigu mais contenu, qui résonne dans le silence de la nuit polaire. Qui appelles-tu ? Elles, les aurores, et ceux qui transitent avec elles, les esprits des disparus, des hommes, des animaux, des plantes, qui courent sur un ciel glacial dans les explosions de couleurs.
    Qui sont ces hommes qui se nomment eux-mêmes les Gwich'in et peuplent les forêts subarctiques ? Sont-ils encore de fiers guerriers qui poursuivent les caribous jusque sur l'échine arctique de la Terre, ou ressemblent-ils plutôt à des humains dévastés par la colonisation occidentale qui titubent dans les rues verglacées des villes du Nord sous les effets de l'alcool ? Et que dire du territoire qu'ils habitent, l'Alaska contemporaine ? Cette terre demeure-t-elle fidèle aux images de nature sublime et préservée qui peuplent nos esprits d'Occidentaux, ou disparaît-elle face aux réalités énergétiques, politiques et économiques qui la transforment en un champ de bataille jonché de mines à ciel ouvert et d'exploitations pétrolières ?
    À l'heure du réchauffement climatique, aucun de ces clivages ne subsiste. Les mutations écologiques du Grand Nord sont telles qu'elles brouillent le sens commun et balayent toutes les tentatives de stabilisation, de normalisation et d'administration des écosystèmes arctiques et de leurs habitants. Loin de toute folklorisation indigéniste et de tout manifeste écologiste, ce livre s'attache à retranscrire les réalités des hommes qui parlent encore à l'ombre des arbres et sous le sceau de leur secret. Les âmes sauvages de l'Alaska sont celles qui se meuvent dans les plis d'un monde en révolution, et qui font de la métamorphose continuelle des choses et de l'incertitude des êtres un mode d'existence à part entière.

    Le Festin nu

  • Robot sauvage

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Dans ma Librairie

    Une nuit de tempête sur l’océan, un cargo fait naufrage. Toute sa marchandise est anéantie sauf une caisse de bois qui échoue sur une île déserte. A l’intérieur un robot inerte qui prend vie grâce à la curiosité d’un groupe de loutres. Née sur cette île, Roz le robot va devoir apprendre à survivre dans ce milieu hostile. Très vite elle se fond dans le décors et apprend le langage de chaque espèce animale. Mue par son instinct de survie et de protection maternelle elle deviendra mère et vivra mille aventures au cœur de la Nature. Ce milieu hostile pour Roz à sa naissance deviendra au final un vrai paradis. Un roman exceptionnel qui donne à réfléchir (à travers un robot) à notre condition humaine, à notre rapport à la Nature et à ceux qui la peuplent.

    Dans ma librairie

  • Travailler autrement ; les coopératives

    20.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Elkar

    Encore une pépite des Éditions du Détour !
    Cette fois, le système coopératif est étudié sous toutes ses coutures (histoire, perspectives...). De nombreux exemples, dont Mondragon, illustrent les étapes vers le changement. À découvrir.

    Librairie Elkar Liburu denda

  • La vigie

    17.07.17-Un coup de coeur de la librairie Préférences

    La Vigie offre une approche intimiste pour comprendre la lame de fond identitaire à l’œuvre au Moyen-Orient et ailleurs.
    Dans ce récit qui s’ancre pour partie dans le Liban des années 1960, Elsa Martayan fait revivre ses parents et leur engagement pour l’avènement d’une société libérée de ses entraves communautaires jusqu’à ce que la guerre du Liban les contraigne à un nouveau déracinement, et repousse bien loin l’utopie à laquelle ils ont cru.
    Aux itinéraires personnels et politiques de ces personnages, se superpose celui de la narratrice qui s’interroge, à travers le parcours initiatique de son propre deuil, sur les questions qu’ils laissent ouvertes.
    Avec humilité, Elsa Martayan livre un récit juste, à la fois sans complaisance dans l'affirmation des convictions de chacun et en même temps d'une grande pudeur empreinte de respect.
    Un grand coup de coeur de la librairie.

     

    Préférences

  • Le club alpin des animaux ; la grande ascension

    18.07.17 - Un coup de coeur de L'arbre à mots

    Magnifique album à découvrir dès 3 ans

    Catherine et Valérie

  • Solomon Gursky

    13.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Le 5e art

    Une épopée grandiose, maligne, érudite, drôle, bordélique comme j'aime.

    Christelle - Le 5ème Art

    13.07.17 - Un coup de coeur de la Machine à Lire

    Le "Cent ans de solitude" canadien. A la sauce Pynchon. Un chef d'œuvre.

    Christophe - La Machine à Lire

  • Le loup ne viendra pas

    16.03.17 - Un coup de coeur de la Librairie Les Oiseaux Livres

    "Tu es sûre que le loup ne viendra pas ?" demande petit lapin à sa maman. 
    Bien sûr, sa maman en est certaine : le loup ne viendra pas, petit lapin peut dormir tranquille. Mais si petit lapin l'attendait ce loup ? et même s'il lui sautait au cou quand finalement le loup frappait à la porte ?
    Un très bel album illustré par Ronan Badel, où l'on se fait mener en bateau -et pour notre plus grand plaisir - du début à la fin !

    17.07.17 - Un coup de coeur de la Colline aux livres

    Dans son lit, Petit lapin est inquiet, il veut savoir si le loup va venir.
    Alors, sa maman, en très bonne Maman qui protège et rassure, déploie des trésors de douceur et d’imagination pour qu’il puisse enfin retrouver le sommeil… mais la vie réserve parfois de ces surprises !!!

    Nathalie - La Colline aux Livres

  • La photo, comment ça marche ; en 70 infographies

    10.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Calligrammes

    Avis aux photographes amateurs : ce livre est fait pour vous. Appréhendez facilement toutes les règles de la photo grâce à des infographies nombreuses et efficaces. Sans jargon incompréhensible ni exposé interminable, allez à l’essentiel et devenez un photographe créatif, capable de tirer le meilleur parti de votre appareil.
    Indispensable dans votre sac photo !

     

    Calligrammes

  • Jack le téméraire T.1 ; dans les griffes du jardin maléfique

    3.08.2017 - Un coup de coeur de la librairie Calligrammes

    C'est les vacances d'été, la mère de Jack enchaîne les petits boulots pour joindre les deux bouts pendant qu'il doit s'occuper de sa petite sœur Maddie, jeune fille mutique.
    L'été promet d'être long et ennuyeux pour Jack mais un événement curieux va tout chambouler.
    Il se retrouve au marché avec sa sœur quand ils font la rencontre d'un monsieur qui veut leur vendre une boîte de sachets de graines à planter.
    Maddie se met alors a parler pour convaincre son grand frère de l'acheter !
    Entre temps il fait la rencontre de Lilly, une jeune fille de son âge, un peu délurée qui va traîner avec eux.
    C'est alors le début des ennuis pour Jack.
    Ils se mettent a planter les graines avec sa sœur et se retrouvent avec un jardin magique peuplé de monstres en citrouilles ou encore de petits bonhommes oignons.
    Mais avec ces multiples rencontres et ces attaques incessantes de créatures malfaisantes, ils vont devoir faire face à l’enlèvement de Maddie ..

    Un récit jeunesse parfait pour les vacances au format pratique. Un premier tome addictif, vos enfants vont se régaler ! Et pourquoi pas vous aussi !

    Calligrammes

    10.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Bulles de Papier

    Jack et sa jeune et mutique sœur Maddy s’ennuient pendant les vacances d’été. Leur mère doit cumuler des boulots pour s’en sortir. Mais une étrange rencontre va modifier le cours de leurs vacances scolaires. Dans une brocante, les enfants croisent un vendeur farfelu qui troque une mallette de graines magiques. Maddy est subjuguée par ces étranges graines. Dès le lendemain, la jeune fille creuse des sillons et met les semences en terre. Un jardin foisonnant pousse d’emblée, les plantes croissent de manière incroyable mais certaines s’avèrent belliqueuses. Nos jeunes, aidés par une voisine aventureuse Lilly, vont devoir se défendre contre ce jardin « maléfique ». Des aventures trépidantes, un récit rythmé par moult rebondissements et des héros attachants. Beaucoup de rythme dans ce premier album, de très bonnes idées et des personnages pleins de charisme, avec ce qu'il faut de rebondissements pour nous tenir en haleine tout du long.

    Bulles de papier

  • Maman

    10.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie Chantepages

    Un peu de douceur...
    Quand vient l'heure de se coucher, pas toujours facile de se séparer... Voici donc le livre qu'il vous faut pour partager un joli moment avant le coucher.
    Que maman devienne tour à tour léopard, rock-star, lionne ou indienne, ce n'est pas un problème, bien au contraire !
    Laissez vous bercer avec ce bel album tout en tendresse. On dit merci qui ? Merci Mayana Itoïz !

     

    Chantepages

  • Fendre l'armure

    10.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie du Rivage

    Est-ce ainsi que les hommes (et les femmes) vivent ? Anna Gavalda regarde, observe, écoute. Bons sentiments ? Plutôt, lucidité et empathie pour l’indicible solitude des pauvres humains, malmenés qu’ils sont par la vie moderne et le temps qui s’accélère. Alors on est contraint de se protéger, écran(s) ou armure. Mais à l’ intérieur, "ne me secouez pas, je suis plein de larmes" comme l’exprimait déjà Henri Calet dont on retrouve la tendresse dans le regard que porte Anna Gavalda sur nos fêlures. Arrêts sur image dans un monde qui donne le vertige, les nouvelles de ce recueil sont autant de facettes du kaléidoscope de nos vies. Anna Gavalda nous livre des petites sonates littéraires, variations tendres et lumineuses, où la fragilité des êtres fend l’armure de nos défenses.

     

    Librairie du Rivage à Royan

  • La tomate : votre nouvelle meilleure amie ! cuisine, jardin, beauté, soins

    10.07.17 - Un coup de coeur de La Buyère Vagabonde

    Vous adorez la tomate pour ses qualités gustatives. Pourtant, savez-vous qu'elle regorge d'actifs aussi efficaces pour la santé et la beauté que pour venir à bout des tâches ménagères les plus ardues ? Ce livre vous le révèle avec bonheur. Découvrez tous les bienfaits insoupçonnés de cette merveilleuse alliée et apprenez mille et un secrets de grand-mère pour l'utiliser au quotidien. Jardin : emplacement, calendrier, outils, étapes de préparation, compost... tout ce qu'il faut savoir pour cultiver les meilleures tomates. Beauté : jeunesse de la peau, éclat du visage, effet bonne mine, accélérateur de bronzage, cheveux soyeux... tous les miracles de la tomate en beauté. Gastronomie : en conserve, confites, séchées, congelées, en coulis ou en sauce... toutes les astuces pour conserver vos tomates et les cuisiner de mille façons.

    La bruyère vagabonde

  • Toujours la vie invente, carte blanche à un paysagiste-jardinier

    10.07.17 - Un coup de coeur de La Buyère Vagabonde

    Artiste-paysagiste, Gilles Clément remet en cause notre relation de domination face à la nature, prônant la coopération et l'observation, conduisant le jardinier à « observer plus et jardiner moins » pour la sauvegarde de notre planète. Il regarde l'espace dans la durée, sous l'action du vivant, lequel agit en toute liberté et en toute inventivité. Ses oeuvres et réalisations principales, du parc Matisse à Lille aux jardins du musée du Quai Branly à Paris, introduisent ici le lecteur au coeur de ses concepts clés : Jardin Planétaire, Jardin en Mouvement et Tiers-Paysage. Et dressent le portrait d'un jardinier artiste du vivant.

    La bruyère vagabonde

  • Si belle, mais si morte

    10.07.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    Et vous que feriez-vous si en vous promenant dans un parc vous tombiez sur le cadavre d’une femme ?
    Un court roman intelligent et captivant !

    Le Passeur

  • Profil perdu

    10.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie La Machine à Lire

    On retrouve Schneider, le flic désabusé et sans prénom de La Mort dans une voiture solitaire et de Boulevard des allongés. Fanatique de Virginia Woolf et écorché vif, hanté par la mort d'une femme, l'inspecteur principal Schneider, chef du Groupe criminel hante la ville tel un fantôme à bord de sa Lincoln Continental. Il entretient des relations compliquées avec un " Monsieur Tom ", ex-avocat d'Assises et homme d'affaires pas toujours recommandable. Il doit aussi enquêter sur la tentative de meurtre qui a laissé son collègue Meunier des Stups entre la vie et la mort. Voici le grand retour d'Hugues Pagan après presque 20 ans d'absence de la scène littéraire (il a occupé activement la scène audio-visuelle pendant ce temps). Ses livres sont d'impressionnantes radiographies de la vie des flics, telles qu'on n'en a jamais lues avant lui, mais aussi des oeuvres bouleversantes d'humanité. Alternant crudité et lyrisme, élégance classique et gouaille de la rue, son écriture virtuose et sa musique bluesy s'insinuent dans les tripes du lecteur et nous parlent de l'essentiel : le tragique de la condition humaine.

    La Machine à Lire

  • Le chemin du diable

    10.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie Georges

    Peuplé de personnages pittoresques - l'imperturbable clerc Snegg, le fantasque Caporal, vétéran des guerres napoléoniennes, ou le tout jeune Charles Dickens en personne -, Le chemin du diable est à la fois un malicieux hommage au roman gothique, et la chronique haute en couleur d'une période complexe dans laquelle notre propre monde plonge ses racines.

    Librairie Georges

    01.08.17 - un coup de coeur de la Machine à Lire

    Comme un hommage à la littérature anglaise du XIXe siècle, à la fois social, policier, gothique, un roman réjouissant qui se déguste avec plaisir.

    Stéphanie - La Machine à Lire

  • Profession crocodile

    3-07-17 - Un coup de coeur de la librairie Le Matoulu

    Les flâneries en ville d’un crocodile ordinaire avant de laisser par-dessus et chapeau au vestiaire pour prendre son poste au zoo. Un album sans texte qui offre mille détails à contempler. Superbe !

     

    Le Matoulu

  • Solstice

    3-07-17 - Un coup de coeur de la librairie Le Texte Libre

    SÉLECTION FESTIVAL DES LITTÉRATURES EUROPÉENNES COGNAC
    Le récit de quelques mois de l’enfance de l’auteur, l’été à Majorque. Et l’aller et retour incessant que permet l’écriture entre cette enfance et le temps du présent, laissant apparaître cette île comme une condensation de la beauté du monde, retirée là dans les paysages, odeurs, couleurs, sensations originelles. Le désir profond, de retrouver cette totalité heureuse à travers l’écriture, l’alliance du quotidien vécu et des éléments de culture de l’enfant d’alors, les sirènes, la mer, les grands mythes.
    Le temps où « Ulysse était mon frère »,« où tout était vérité, le mensonge, viendrait plus tard. »
    Prenant, une description fine de la naissance de l'ancrage dans une culture.

    Le texte libre

  • Personne ne gagne

    Coup de coeur de Jessica !

    "Hobo", sans domicile fixe qui se déplace de ville en ville, en se cachant dans les trains de marchandises et vivant d'expédients. On part pour l'aventure avec notre héros, on le suit dans ses tribulations. Il vit de vols et de cambriolages, se retrouve en prison, s'échappe...
    Publié en 1923, un classique pour Kerouac et Burroughs ! Une petite merveille à dévorer !

     

    Les Pertuis

  • Ma grand-mère est une terreur

    3-07-17 - Un coup de coeur de la librairie Le Matoulu

    Alors là, vos enfants vont rire ! une grand-mère aux origines russes qui s’apprête à affronter la mairie de son village avec sa faucille et son marteau !! et son chaudron magique. Et oui, un soupçon de Baya Yaga et de fantastique dans ce petit roman au ton écologique. Je vous laisse découvrir les vacances palpitantes de Louis.

    Le Matoulu

  • Les Liszt

    03.06.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    Chez les Lizst, la fantaisie flirte avec la bizarrerie, l’excentricité avec la singularité, le tout dans un album magnifique et enchanteur !

    Le Passeur

  • Treize marches

    03.07.17 - Un coup de coeur de la Librairie Darrieumerlou

    Ce polar japonais a été récompensé par un prix littéraire dans son pays. Et à juste titre car cette intrigue policière s'inscrit dans la lignée des futurs romans policiers classiques. Une amnésie,un coupable idéal, des héritiers coriaces et au bout du chemin un tout jeune homme qui crie son innocence. La potence l'attend mais plus pour bien longtemps.

    Darrieumerlou

  • Pomme Z

    29.06.17 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

    La découverte des innombrables souvenirs de Ginevra Bompiani (née en 1939) qui esquissent en creux sa personnalité, est porteuse d'un esprit éclairé dont l’Italie, l’Angleterre et la France sont les points cardinaux. Ils nous sont infiniment précieux.

    Librairie Générale

  • Divertissement

    14.06.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    Thomas Coppey peint le portrait d’une pop-star dont la notoriété va la transformer en véritable produit de consommation du divertissement ! Acerbe et implacable ce second roman est une réussite !

    Le Passeur

  • Les vivants au prix des morts

    13.06.17 - Un coup de coeur de la Colline aux Livres

    Commencer un livre de René Frégni, c’est comme retrouver un vieil ami et avoir l’assurance que le moment partagé sera rare.
    Une fois encore,  avec Les vivants au prix des morts, il accomplit le petit miracle de nous prendre par la main et de nous emmener sur ces merveilleux chemins d’émotion brute. Tout est là, la tendresse, la sensualité, la poésie, la nécessité des mots, la violence de la vie, la part obscure qui nous guette au détour de nos vies et nous expose à la folie.
    C’est un roman charnel, surexposé, brûlant, noir et lumineux.
    Merci infiniment pour cette littérature si personnelle et pourtant si universelle.
    Merci infiniment pour toute cette douceur au milieu du fracas.
    Merci infiniment pour tous ces mots vibrants sous une lumière trop vive.
    Merci infiniment, René, de « descendre voir tes fantômes » pour nous offrir « un beau roman noir » !

    Nathalie - La Colline aux Livres

  • Un passant incertain

    12.06.17-Un coup de coeur de la Librairie Préférences

    Roman à multiples facettes, Un passant incertain narre l'histoire d'un roman, de sa redécouverte quatre-vingt années plus tard, ainsi que des conséquences subies par les personnages. Grâce à une plume belle et précise, l'auteur sait nous prendre par la main pour nous embarquer dans une histoire forte et puissante, aux personnages complexes, dans des paysages rappelant la Corrèze. Un vrai roman qui mérite toute notre attention et à découvrir de toute urgence.


     

    Préférences

  • La cantine de minuit T.1

    09.05.17 - Un coup de coeur de la librairie L'Exquise

    La cantine de minuit est à la hauteur du Gourmet solitaire de Taniguchi et brosse une très jolie chronique sociale, avec des personnages attachants et un passionnant tour de table qui met l'eau à la bouche!

    L'Exquise

  • Quand le cirque est venu

    09.05.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Passeur

    C’est drôle, c’est intelligent, c’est génial ! C’est à lire de toute urgence ! 
    A partir de 10 ans

    Le Passeur

  • Le ménage des champs ; chronique d'un éleveur au XXIe siècle

    09.06.17 - Un coup de coeur de la Machine à Lire

    L’agriculteur n’est plus aujourd’hui qu’un maillon d’une chaîne alimentaire largement administrée par l’Etat. Confronté à une réglementation complexe, aux exigences de certification et de traçabilité, il est conduit à la standardisation de ses produits. Entre critique sociale et récit de vie, le témoignage d’un éleveur qui refuse cette mise en ordre.

    La Machine à Lire

  • Vernon Subutex t.3

    07.06.17 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

     Pour ceux qui auraient manqué cette fabuleuse épopée acclamée par la presse, ce troisième et dernier tome de Vernon Subutex est précédé d’une intense présentation de la somme de personnages qui œuvrent à bâtons rompus autour de la figure de Vernon. Vernon est, au demeurant, un homme effacé, mais instigateur d’une communauté, d’un groupe unanime sur le génie musical de ce drôle de gourou.
    Le tome 3 donc, poursuit de nombreuses affaires en cours précédemment. L’éparpillement notoire de ses différents acteurs est cependant relié par une vision sur le monde artistique, plus précisément cinématographique et musical.
    Le rock et tout ce qui gravite autour, ce monde hétéroclite, en marge de la société,  capable cependant d’offrir une alternative valable aux valeurs bourgeoises, est l’un des enjeux du roman. Virginie Despentes, mieux que quiconque, sait capter en la profondeur, la typologie,  à rebours de la société.
    En immergeant son lecteur dans cette contre-culture qui tient aussi ses racines dans une lutte féministe habile et convaincante, Virginie Despentes, à maints endroits, ébauche une analyse brillante des travers sociaux-politiques de nos trente dernières années. C’est en cela qu’elle est importante et que, depuis plusieurs livres, elle s'impose comme une référence majeure de la littérature française, quelque part entre Philippe Djian et Michel Houellebecq.

    Librairie Générale

  • La Terre des fils

    31.05.17 - Un coup de coeur de la Librairie Les Saisons

    Complètement hypnotisée par cette histoire étrange. Ces deux frères, élevés à la dure, ce père silencieux et violent : une tribu isolée dans un décor menaçant de pilotis et de marais. La langue est simple, comprimée, compressée, taisant ce qu'il ne faut évoquer sous aucun prétexte : qu'est-ce qui a précédé à l'état des choses présent ? Les hommes sont rares comme les mots. Les livres, les légumes ont disparu ou presque. Seuls les anciens s'en souviennent. Lorsque les deux frères se retrouvent seuls, ils partent vers leurs contacts connus : les jumeaux Grosse Tête et la sorcière. Vite ils seront confrontés aux Fidèles qui terrorisent ceux qui s'aventurent sur leur territoire.

    Le dessin est magnifique et remuant. Les planches retiennent le regard et refrènent notre envie de tourner la page. On sent que le monde est allé trop loin. Les eaux ont monté, les réseaux ont appauvri presque éteint la pensée. La douceur seule semble pouvoir faire renaître du lien. Une fois le livre fini, on est soulagé, un peu, de l'avoir refermé mais on le serre contre soi comme si c'était le dernier.

    Somptueux !

  • Au fond de l'eau

    9.08.17 - Un coup de coeur de la librairie Grain de Lire

    Un remarquable roman autour d'un suicide. Une histoire oppressante où Paula Hawkins maintient le suspens jusqu'au bout :  voir la chronique complète de la libraire en vidéo : http://www.graindelirelalinde.fr/

    Grain de Lire

    31.05.17 - Un coup de coeur de la Librairie Madison

    Depuis des années, Julia est brouillée avec sa sœur aînée Nel. Mais quand elle apprend la mort de celle-ci, elle se sent dans l'obligation de retourner sur les lieux du drame, dans leur maison d'enfance située dans un petit village où le lac semble provoquer une attraction fatale sur les femmes depuis des siècles. Ces morts sont-elles liées ? Pourquoi Lena, la fille de Nel, est-elle persuadée que sa mère s'est suicidée ? L'alternance des chapitres entre les personnages fait apparaître les secrets et les faux-semblants de chacun dans ce roman étrangement fascinant : pas de grand éclat mais des petites révélations, qui, peu à peu, donnent à voir une réalité inattendue. Alors, vos hypothèses seront-elles à la hauteur de l'imagination de Paula Hawkins ? Rien n'est moins sûr...

    Madison

  • Le jardin arc-en-ciel

    Librairie Le Texte Libre - 31.05.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Texte Libre

    Deux femmes se rencontrent dans des circonstances dramatiques, tombent instantanément amoureuses l'une de l'autre et ne se quitteront plus. L'ainée a déjà un fils, la plus jeune donnera naissance plus tard à une petite fille. Ils forment une famille sereine et épanouie, confrontée parfois au rejet de ceux pour qui ce qui échappe à leur entendement ou n'est pas conforme à leur vision des choses doit nécessairement être exclu. Installées à la montagne, elles ouvrent une maison d'hôtes « L'Arc-en-ciel » et prennent grand soin des personnes qui y séjournent, les accueillant toujours avec bienveillance et de bons petits plats. Tous les hôtes en repartent heureux.
    Ce roman nous parle d'amour et de convivialité ; il invite au respect de la singularité de chacun, dans une atmosphère douce et apaisante même dans les moments douloureux de la vie des personnages. Il fait du bien.

  • Une bobine de fil bleu

    29.05.17 - Un coup de cour de la La Colline aux Livres

    Un livre prenant, happant, merveilleusement bien écrit, dans lequel il ne se passe quasiment rien, ou bien finalement plein de choses… Anne Tyler nous invite au sein d’une famille, elle nous installe sur le canapé et nous laisse assister au quotidien des Whitshank, leurs moments de bonheurs et de malheurs, leurs engueulades, leurs rigolades, les parents qui vieillissent, les enfants qui grandissent et qui ont à leur tour des enfants, bref tout ce qui fait la vie, la vie d’une famille banalement extraordinaire, ou ordinairement incroyable ? En tous cas, une vie géniale d’une famille géniale !

    C’est drôle, intelligent, tendre, bienveillant, parfois triste, c’est… génial !

    La Colline aux Livres

  • Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir

    29.05.17 - Un coup de coeur de La Machine à Lire

    On aurait tant aimé la connaître. Devant l'objectif des plus grands photographes et cinéastes, elle excellait à être simplement Cookie. L'inoubliable, la touchante Cookie Mueller, égérie de l'avant-garde new-yorkaise des années 70 et 80. Lors de soirées devenues mémorables, elle exerçait ses fabuleux talents de conteuse. Tous se délectaient de ses aventures extraordinaires, de ses souvenirs de l'époque où elle était la bad girl du lycée jusqu'à ses anecdotes de tournage avec John Waters, en passant par les épisodes de sa vie californienne, lorsqu'elle côtoyait Janis Joplin ou Jim Morrison. Et quand un jour, elle s'est enfin décidée à mettre tout ça par écrit, on s'est aperçu qu'un écrivain était né. Quel style, quel naturel, quelle verve, quelle fantaisie ! Lire Cookie Mueller aujourd'hui, c'est retrouver l'insouciance, goûter la liberté, tâter de la sauvagerie, risquer la tendresse. Elle écrit "cash", comme elle a vécu.
     

    La Machine à Lire

  • La tresse

    29.05.17 - Un coup de coeur de la Librairie Madison

    Trois continents, trois femmes qui ne se rencontreront jamais, et pourtant il semblerait qu'un lien les unisse...Lequel ? Et comment ces trois mèches de cheveux tressés peuvent réunir les destins et surtout les combats de ces femmes ? A vous de le découvrir en vous plongeant dans ce délicieux roman ! Une pure merveille à découvrir absolument !

    Madison

  • Chère brigande ; lettre à Marion du Faouët

    23.05.17 - Un coup de coeur de la librairie des Pertuis

    Chère Michèle,
    J'ai décidé de vous écrire ce modeste mot après avoir achevé la lecture de Chère brigande. Vous avez écrit une lettre qui s'adresse à deux femmes qui ont pour point commun de s'appeler Marion. La première rencontrée par hasard lors d'une soirée, femme mystérieuse dont personne ne connait l’identité. Vos chemins se croiseront dans la rue, car c'est là qu'elle vit, près de chez vous. Vous tentez alors de créer un lien avec elle, mais elle est farouche, au point de s'évaporer un jour telle une Cendrillon des temps modernes.
    Vous invoquez alors la figure devenue mythique de Marion du Faouët, elle a vécu au XVIII ème siècle ; brigande de grands chemins, meneuse d'une bande qui semait le trouble en Bretagne ; femme insolemment libre. Beaucoup trop pour son époque, elle est morte pendue. Les époques sont différentes mais n'ont-elles pas beaucoup en commun, les choses ont-elles vraiment changées pour ces femmes marginales , ou du moins hors-normes ? C'est un magnifique lien qui se fait entre elles par votre intermédiaire.
    Le facteur n'a pas pu leur transmettre votre lettre, mais les lecteurs n'oublieront pas vos mots, la force de ces femmes, le courage de défier ainsi la société. Merci pour cette très belle lettre, en espérant recevoir bientôt de vos nouvelles.
    Bien cordialement,
    Jessica 

    Les Pertuis

  • Manoel le liseur de la jungle

    Comptines - 23.05.17 - Un coup de coeur de la librairie Comptines

    Matthieu Sylvander signe un roman réjouissant  peuplé de personnages tous plus truculents les uns que les autres : de Manoel tatou fin lettré et particulièrement acariâtre à la très belle et très explosive Bonanza, en passant par un indien fan de Beyoncé, la jungle brésilienne n’aura jamais été aussi animée !

  • Rendez-vous à Positano

    23.05.17 - Un coup de coeur de La Machine à Lire

    Rendez-vous à Positano est l'un des derniers textes de Goliarda Sapienza. Ecrit en 1984, il ne fut publié en Italie qu'en 2015, plus de vingt ans après sa mort. A l'instar des autres textes de l'auteur, le roman remet en scène un moment décisif de la vie de Goliarda Sapienza, en l'occurence sa rencontre avec une riche et jeune femme qui habitait dans les hauteurs de ce village niché sur la côte amalfitaine. Le roman analyse la relation intime qui s'établit entre les deux femmes au fil des années, et se mue aussi en déclaration d'amour pour un village qui fut, pendant les années cinquante, le refuge de Goliarda Sapienza. Nous retrouvons avec joie l'auteure de L'Art de la joie, à Positano cette fois-ci. Un grand coup de cœur d'Hélène.
     

    La Machine à Lire

  • Mumbo Jumbo

    23.05.17

    PaPa LaBas n'est pas un personnage comme les autres : il incarne l'âme de la danse et de la musique noire américaine, née au début du vingtième siècle à La Nouvelle-Orléans et changeant de nom selon les époques - ragtime, blues, jazz, boogie, soul, funk, hip-hop. À la fois sorcier et détective, militant et grand initié, agitateur et héritier des traditions magiques de l'Afrique animiste, PaPa LaBas est en lutte : contre les suprémacistes blancs de l'Ordre de la Fleur de muraille et contre les grands maîtres de la Voie atoniste, qui s'accordent à considérer la musique noire comme une menace pour la civilisation.
    Entre réel et surréel, Mumbo Jumbo est un roman vibrant d'énergie où la rage de vivre et l'amour de la musique éclatent à chaque page, un polar délirant.

    Le Festin nu

  • Albert et Violette

    23.05.15 - Un coup de coeur de la librairie Darrieumerlou

    Albert est un monstre très peureux, qui n'ose même pas sortir de chez lui excepté la nuit. Un beau jour Violette va tomber sur sa cabane et va tout faire pour lui montrer que le monde qui nous entoure est rempli d'aventures et de jolies choses. Un bel apprentissage de la vie, de l'amitié et du partage.

    Darrieumerlou

  • L'homme des bois

    Librairie des Halles - 23.05.17 - Un coup de coeur de La Librairie des Halles

    Le portrait tout en délicatesse d'un père. Un hommage pudique à un homme simple, intègre, sans omettre ses faiblesses, ses zones d ombre, ses failles bien humaines. Le portrait d'une génération "post soixante huitarde" ( la dernière à pouvoir être enterrée sur une chanson de Léo Ferré), d'un pays (le Jura), d'une ruralité. Touché ! Notre favori pour le prix du livre Inter !

  • Je suis une fille de l'hiver

    Librairie de La Mude - 23.05.17 - Un coup de coeur de la Librarie de La Mude

    Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l’enfance. A 17 ans, elles se sont éloignées l’une de l’autre. Jusqu’à ce que Cassie appelle Lia 33 fois la nuit de sa mort…
    Une histoire dure et belle sur l’amitié, l’adolescence, l’anorexie… Des thèmes difficiles traités avec pudeur et sensibilité. Encore une très belle découverte des éditions de La Belle Colère pour les grands ados et les adultes.

  • Le Grand Paris

    16.05.17 - Un coup de coeur de la Librairie Générale

    Un grand souffle romanesque s'appuie sur cet ambitieux roman qui relate la grandeur et la déchéance d'Alexandre Belgrand, urbaniste de son état. Son ascension s'est manifestée au cœur du pouvoir politique français lorsque le Prince prit les commandes de la nation.
    Le quinquennat de Nicolas Sarkozy débute, ce dernier n'étant jamais nommé. Né au même moment ou presque, le projet du Grand Paris existe bel et bien et devrait voir le jour dans les années 2020 ou 2030. Aurélien Bellanger par l'intime et le secret décrit cette évolution de la capitale.
    Ainsi nous accompagnons les acteurs de cette avancée architecturale du quartier de la Défense construit en réponse à celui de la City de Londres. L'Histoire est un outil capital pour la compréhension du projet urbain, plus que la narration des rebondissements de la vie agitée du Prince. Il n'empêche que le roman est, par endroit, digne de Balzac ou Stendhal. Le monde de la politique d'aujourd'hui y contribue considérablement.

    Librairie Générale

  • L'endroit le plus dangereux du monde

    10.05.17 - Un coup de coeur de la librairie Madison

    Portrait réaliste de la jeunesse d'aujourd'hui, ce roman nous donne à voir l'adolescence dans toutes ses contradictions : à la fois hyperconnectée virtuellement et déconnectée des adultes, aspirant à un avenir meilleur et en même temps désabusée, tour à tour cruelle et égoiste mais aussi sensible.
    Du collège au lycée, 8 ados vont nous réveller leurs failles et leurs secrets, sous le regard bienveillant de Molly, leur jeune professeure, pleine d'idéaux, et qui va tenter de nouer des liens avec eux.
    Effrayant et captivant, ce roman aborde intelligemment et avec sensibilité des thèmes difficiles, parcouru par une puissante tension. 

    Madison

  • Les mûres

    Le Texte Libre - 10.05.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Texte Libre

    Les vacances se terminent et les rituels de fin prennent alors toute leur importance, celui du ramassage des mûres en particulier, qui vient faire la transition entre deux moments, l'avant, l'après. Récit tout en finesse, fait de ces multiples sensations, odeurs, saveurs, gestes accomplis par trois amis, un ours, un renardeau et une brebis, trois complices pendant le temps de l'été passé à camper en montagne.
    Les souvenirs reviennent précis pour chacun et les derniers gestes s'accomplissent à la faveur de cette dernière cueillette... 
    Un bel album et une histoire sensible bien faite pour échanger ensuite, sur ce qui scelle une amitié. Pour tous à partie de 4/5 ans.

  • Les deux vies de Baudouin

    10.05.17 - Un coup de coeur de La Colline aux livres

    Nous avions déjà eu des doutes avec la première BD de Fabien Toulmé, "Ce n'est pas toi que j'attendais", sa deuxième le confirme : cet auteur est un génie !!

    Baudoin mène une vie d'une banalité et d'une tristesse à mourir : métro-boulot-dodo ! À mourir, on ne croit pas si bien dire... Un cancérologue lui annonce qu'il a un cancer très avancé et qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre ! Son frère, médecin baroudeur et aventurier (à tous les niveaux !), décide de l'embarquer au Bénin où il est envoyé en mission pour lui faire découvrir le monde et la vie...

    C'est génial, fabuleux, drôle, émouvant, intelligent, c'est...whaouh !! Fabien, merci merci merci et bravo !

    La Colline aux Livres

  • Carl et Elsa s'échappent

    02.05.17 - Un coup de coeur de la Colline aux Livres

    Une histoire d’amitié et de jeux d’enfants. Carl et Elsa s’ennuient dans leur chambre et décident de sortir dans le jardin. C’est là que commence La Grande Aventure…
    On n’imagine pas les surprises que réservent le jardin que l’on a tous les jours sous les yeux… Plein de couleurs et de rires, un livre qui nous réapprend à dire "alors, on ferait comme si…",  à la manière des enfants joueurs !

    Nathalie - La Colline aux Livres

  • Vie de ma voisine

    27.04.17 - Un coup de coeur le Librairie Générale

    Peu après son déménagement, Geneviève Brisac rencontre sa voisine, qui, pour l'occasion, propose de lui parler de Charlotte Delbo. Mais la discussion se réoriente très vite, et Jenny, sa voisine, finit par se livrer. Elle relate alors sa vie, de son enfance à sa vie d'aujourd'hui.
    Fille de juifs polonais arrivés en France dans les années 20, elle voit peu à peu arriver l’antisémitisme en France. Les relations internationales se dégradent, les lois antisémites s'imposent progressivement. Sa vie devient un enfer, son innocence d'enfant vole en éclat : l'étoile jaune devient obligatoire pour tous les juifs, des horaires leur sont imposés pour aller faire leurs courses, les regards se détournent, les insultes se multiplient... Jusqu'au premières arrestations... puis la rafle du Vel d'Hiv.
    Au fil des échanges se dévoilent ainsi sous nos yeux cette funeste période, les souffrances d'une famille, d'une époque et d'une société.

    Librairie Générale

  • Mille méduses

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie La Machine à Lire

    Un album grand format imprimé en couleurs directes, qui salue la beauté des fonds marins et met en scène un inoubliable capitaine grognon.

    La Machine à Lire

  • Le tour du monde du roi Zibeline

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie L'Escampette

    De l’aventure, de l’amour, de la liberté, dans un tour du monde qui nous emmène d’un château hongrois aux rives de Madagascar en passant par le Kamtchatka et le salon de Diderot… Jean-Christophe Rufin raconte et réinvente la vie extraordinaire d’Auguste Benjowski, aventurier du XVIIIe siècle. Un roman captivant porté par une écriture classique et délicieuse.

    L'escampette

  • Les Furies

  • La folie arctique

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Le Festin Nu

    « “Quoi me reposer après vous avoir vu cette nuit tuer Jésus Christ et sa mère et les jeter en enfer, non ! Non, je suis ici pour les venger”. Sur ce il prit la porte, retourna à la cuisine et revint avec une hache à la main.» Qu’est-ce qu’un délire ? Selon certains le dysfonctionnement mécanique d’un module cérébral. Selon d’autres une profonde altération du psychisme secrétant de fausses interprétations et des perceptions sans objet ; une sortie de route temporaire oblitérant le réel au profit d’une illusion redoutée ou chérie ; un état d’exaltation extrême fracassant les digues de la conscience et du moi, compensant une frustration immémoriale, mettant à nu les désirs les plus enfouis et les plus secrets.

    L’œuvre ethnographique d’Emile Petitot (1838-1916) repose toute entière sur un long délire qui mêla persécutions imaginaires, interprétations historiques et culturelles invraisemblables et crises de fureur schizoïde. Il est pourtant le premier ethnographe à avoir transposé en une œuvre écrite, avec exactitude et honnêteté, la tradition orale d’un peuple amérindien dont il partagea la vie pendant une vingtaine d’années, les Déné de l’extrême nord du Canada. Pierre Déléage est anthropologue, chargé de recherche CNRS au Laboratoire d’Anthropologie Sociale, Collège de France, Paris. Il est entre autre l’auteur d’Inventer l’écriture (Belles Lettres, 2013) et de Repartir de zéro (Éditions Mix, 2016).

    Le Festin nu

  • Si j'étais ministre de la culture

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Le Texte Libre

    Un livre bien réjouissant, coup de plume salutaire à l'usage de chacun. Quelle est la meilleure façon de faire prendre conscience de la culture ? Renctre obligatoire un jour "sans" ! Histoire de voir ce que cela change ! Humour et réflexion garantis, il faut voir la tête tristounette de la ministre sur la couverture, pensive devant les choix qui s'offrent à elle.
    Pour rappel la phrase de Jean Bellorini, directeur du théâtre Gérard Philippe : "Vous trouvez que la culture coûte cher, essayez l'ignorance..."
     

  • Un été à quatre mains

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Peiro-Caillaud

    Le phrasé délicat et poétique de Gaëlle Josse est toujours la promesse d'un bon moment de lecture...
    Découvrez ici une partie méconnue de la vie du compositeur Franz Schubert. C'est avec beaucoup de sobriété et d'élégance que l'auteure rend hommage à l'artiste qui a bercé son enfance, tout en s'appuyant sur des éléments biographiques avérés.
    Roman sensible et mélancolique, d'un amour étouffé par les interdits et les conventions. (Et surtout, trop court...!)
    A lire en musique, évidemment.

  • Mon midi, mon minuit

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Madison

    Un bel hommage à l'amitié et à l'amour (re)trouvé
    Emma mène une vie heureuse avec son compagnon et amour de jeunesse, et ne doute pas que leur avenir est plein de promesse. Avec leurs amis de toujours, ils forment une bande de joyeux trentenaires, encore soudés malgré le temps qui passe et les modes de vie qui changent. Mais l'équilibre de leurs relations va être mis à l'épreuve à la mort de l'un d'entre eux. Touhcant et drôle, doux et amer comme peut l'être la vie, ce roman séduit aussi par sa galerie de personnages très différents mais qui, ensemble, ont une belle harmonie.

     

    Madison

  • Exigence de l'ombre ; et autres contes cruels

    Librairie Le Temps de Vivre - 25.04.17 - Un coup de coeur de la librairie Le Temps de Vivre

    "C'est très extraordinaire qu'un homme comme moi, pas méchant, pas exalté, tout simple, né de bonnes gens, se soit rendu coupable, sans haine, comme pour le plaisir, d'un aussi épouvantable, aussi rafiné assassinat."

    Un recueil de contes cruels offert par l'un des plus talentueux représentants de la fin du siècle... Mais de quel siècle, ça, c'est à vous de le découvrir...

  • Surf life ; culture, sport & lifestyle

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Darrieumerlou

    Un coup de coeur pour ce livre sur ce qui est bien plus qu'un sport. Un art de vivre!

    Darrieumerlou

  • Chaussette

    25.04.17 - Un coup de coeur de la librairie L'Exquise

    Le délicieux Chaussette, petite merveille de douceur en bd pour les 7/77 ans!

    L'Exquise

  • Fille de l'air

  • Sauveur & Fils saison 3

    12.99 € Téléchargement immédiat
  • Une fuite en Egypte

  • Sirena Selena

  • Peindre, pêcher et laisser mourir

  • Petit traité d'écologie sauvage

  • Les accidents

  • Mais que font les parents la nuit ?

    11.04.17 - Un coup de coeur de la librairie Dans ma librairie à A

    Dans ma librairie

  • Une mère

  • Des âmes simples

  • Le dimanche des mères

  • Les furies

    25.04.17 - Un coup de coeur de la Librairie Le 5ème Art

    Mathilde et Otto se rencontrent à l'université. Très vite ils se marient. Ils ont 22 ans. Lui devient un grand dramaturge, elle vit dans son ombre, aimante et discrète. Le couple idéal, une vie parfaite mais seulement en surface.
    "Les Furies" c'est une plongée dans l'intimité de ce couple, dans les méandres de ses deux personnages aussi complexes l'un que l'autre. Un roman dense et intense qui commence moderato pour terminer en véritable feu d'artifice. !

    Le 5ème Art

  • La vie rêvée de Virginia Fly

  • La Halle

    La Halle

    Julien le vendeur de saucisson ou "Du Cochon" comme dirait Sacha le tzigane, nous dépeint les habitudes, la vie, les dessous et les aléas de la halle. Un lieu où converge tout une ville, où les commerçants se côtoient sans vraiment se connaître ni s'apprécier, où la misère se mélange aux rêves, à l'espoir, aux différences et aux désillusions. Dans un moment comme suspendu, l'auteur nous plonge dans une fresque moderne pleine de réalisme au sein de laquelle des hommes et des femmes tentent de vivre.

    Librairie Darrieumerlou - Darrieumerlou

  • La solitude des enfants sages

  • Coeur de bois

    27.03.17 - Un coup de coeur de la Librairie Au Petit Chaperon Rouge

    A découvrir absolument, c'est une merveille à lire, à regarder, à toucher et recommencer......

    Au Petit Chaperon rouge

  • Cent nuits de Héro

    Cent nuits de Héro

    Après "L'encyclopédie des débuts de la Terre", déjà coup de coeur de la librairie en 2015, lsabelle Greenberg continue de visiter les mythes fondateurs. Avec un grand talent de conteuse, elle nous plonge dans des histoires universelles qui s'imbriquent les unes dans les autres à la façon des matriochkas. Magnifique travail !

    La Maison des Feuilles

  • Denise au Ventoux

    Denise au Ventoux

    ll y a du Francis Ponge chez Michel Jullien. On y retrouve la même attention, éminemment poétique, dotée d’un je-ne-sais-quoi lié aux leçons de choses ici converties à une leçon animale, magistrale, fournie par un chien. Durant les quelques cent trente pages de Denise au ventoux, l’ascension émotionnelle va croissant même si, paradoxalement, mais avec une logique imparable, la descente du mont Ventoux s’avère bien plus cruelle que sa montée organisée avec grand soin par un narrateur consciencieux, pour lui-même et pour sa chienne, Denise (Bouvier Bernois). La connaissance animale toujours nous échappera, tel est le constat final qui tient dans ce livre précis, attaché à la somme de détails qui régit nos vies et qui parfois les détruit. On ne sait comment sortira le narrateur - temporaire maître de Denise - de cette ascension et de sa cruelle descente du mont Ventoux. On ne sait vraiment s’il basculera dans quelque chose d'autre que son caractère posé qui longtemps, jaugea autrui avec la discrétion qui sied à ceux qui savent observer. Pourra-t-il continuer de vivre dans sa modestie souriante dès lors que sa relation avec Denise l’aura nécessairement transformé à la façon dont nombre de grands personnages de la littérature sortent, dit-on, de toutes ces histoires qui ailleurs nous ont été contées ? Il y a, dans Denise au Ventoux, juste ce qu’il faut pour comprendre ce qui suivra et que l’on ne veut résolument pas connaître, cela constituant toute l’étrangeté de la vie, humaine ou animale. L’universalité, en sorte, se rappelle à nous par la juste rigueur des mots employés par l'auteur qui, eux seuls, semblent disposés à signifier le vivant - ce qui veut dire "nous" accompagnés de toutes les espèces qui caractérisent la vie sur terre et expérimentent cela depuis la nuit des temps. Michel Jullien appartient à ces élus qui utilisent cette voie lettrée et communicante qui serpente « au cœur des ténèbres » pour reprendre Conrad.

    Librairie Générale

  • Les filles au lion

    24.03.17 - Un coup de coeur de la Librairie du Rivage

    Une jeune femme, engagée dans une galerie d'art londonienne, tente de percer le secret d'un tableau troublant. Un roman irrésistible.

    3-07-17 - Un coup de coeur de la librairie Les Saisons

    Deux vies de femmes : l'une en plein cœur de la guerre civile d'Espagne, l'autre pendant les années 1960 à Londres.
    L'auteur anglaise de l'excellent La miniaturiste*  pose subtilement dans ce livre la question de la place de la femme dans les contours nébuleux de la création artistique  ainsi que sa position dans l'histoire de l'Art. Amour, guerre, peinture, féminisme, racisme…les ingrédients d'un beau roman que les amateurs de Tracy Chevalier (La jeune fille à la perle) ne manqueront pas d'apprécier. Que du bonheur !

    *A lire aussi : Miniaturiste, le premier roman de Jessie Burton, qui nous emmène au cœur du 17 siècle, le « siècle d'or », à Amsterdam, disponible en poche (Folio, 8.20 €)


     

    Les Saisons

  • Cabossé

    Librairie Peiro-Caillaud - 16.03.17 - Un coup de coeur de la Librairie Peiro-Caillaud

    Quand Roy est né, il s'appelait Raymond. C'était à Clermont. Il y a quarante-deux ans. Il avait une sale tronche. Bâti comme un Minotaure, il s'est taillé son chemin dans sa chienne de vie à coups de poing : une vie de boxeur ratée et d'homme de main à peine plus glorieuse. Jusqu'au jour où il rencontre Guillemette, une luciole fêlée qui succombe à son charme, malgré son visage de «tomate écrasée»... Et jusqu'au soir où il croise Xavier, l'ex jaloux et arrogant de la belle - lequel ne s'en relèvera pas... Roy et Guillemette prennent alors la fuite sur une route sans but. Une cavale jalonnée de révélations noires, de souvenirs amers, d'obstacles sanglants et de rencontres lumineuses.

  • Le gardien des choses perdues

    - Un coup de coeur de la librairie Darrieumerlou

    Laissez-vous tenter par cette histoire pleine de légèreté et de douceur, qui nous transporte d'objets perdus en petits trésors.
    Il faut parfois tendre l'oreille pour écouter les autres, mais c'est du courage, de la patience et du temps qu'il faudra aux personnages de ce roman pour s'écouter eux-mêmes et réapprendre à vivre.


    À savourer avec « la bonne petite tasse de thé » !

    - Darrieumerlou - Darrieumerlou

  • Trahir

    Trahir

    Russie dans l'après-guerre des années 50 ;

    L'ombre de Staline plane sur tous les russes. Le chuchotement est de mise. Une schizophrénie collective s'empare du peuple. Anna et AndreÏ sont presque des privilégiés ; (lui, médecin orthopédiste en pédiatrie et elle enseignante). Le couperet s'abat lorsque Volkov, chef de la police lui ordonne de soigner son fils de 11 ans.

    La chute aux enfers est bien réelle. Mais la gangrène des âmes sera t-elle aussi impitoyable que le fut celle de Goria, le fils de Vokov?.

    Librairie DARRIEUMERLOU - Darrieumerlou

  • Quand le monstre naîtra

    Librairie Chantepages - 16.03.17 - Un coup de coeur de la librairie Chantepages

    Lucile, devenue grand-mère, raconte à sa petite fille sa vie d'autrefois. En 1939, Lucile est une enfant pleine de vie et toujours prête à faire des bêtises. Lorsque Elsa et Emmanuel louent la ferme de ses parents, un peu plus loin de leur maison, elle découvre chez eux un refuge, une écoute. Mais l'ombre de la guerre plane sur ce bonheur, et tout bascule le jour où ses parents chassent Elsa et Emmanuel sans que Lucie, qui les adore, comprenne pourquoi. A cela s'ajoute l'arrivée prochaine d'un petit frère ou d'une petite soeur - "le monstre"... Les regards inquiets, les conversations d'adultes, les non-dits deviendront le quotidien de cette petite fille.
    C'est avec justesse et talent que Nicolas Michel mène ce récit. Un regard d'enfant sur la guerre, un récit bienveillant d'une grand-mère sur son enfance. Une lecture essentielle pour que jamais l'on n'oublie que les enfants sont bien trop souvent victimes de nos conflits d'adultres.

  • Jours barbares

    16.03.17 - Un coup de coeur de La Librairie de Corinne

    Ode à la vie, monde du surf, quête de la vague, c'est aussi le récit d'une génération qui débute dans l'Amérique des années 1960 à la recherche d'une autre vie et quoi de mieux que le surf, sport de liberté, exigeant, écologique. C'est le récit d'un art de vivre, d'un idéal, d'un état d'esprit, magnifique !

    Librairie de Corinne

  • Lettre au dernier grand pingouin