Offrir cet ebook
Par-dela le silence. quand dieu se tait
 / 

Par-dela le silence. quand dieu se tait

À propos

Le religieux s'affiche bruyamment, mais Dieu s'efface de notre horizon. Tel est l'un des paradoxes de notre temps : la violence et le silence.
Quiconque réfléchit sur le sens de l'existence se heurte à ce silence. Nulle évidence. Nulle trace d'une Présence. Nous vivons, nous pensons à l'aplomb du silence. Serions-nous à nous-mêmes une question sans réponse ?Les drames de la vie, les tragédies de l'histoire rendent encore plus brûlante l'interrogation : pourquoi ? Le malheur est toujours non-sens.C'est d'un tel questionnement que procède cet essai. Il n'est pas surprenant que la figure de Job, emblématique de l'affrontement au tragique, y tienne une place importante. Plus surprenantes, les pages consacrées au Cantique des Cantiques, ce silence de Dieu dans l'éblouissement de la vie.
Au travers d'une enquête à travers les écrits bibliques, l'auteur relève différentes interprétations données de ce silence. Blessure au coeur de la foi, qui l'empêche de se boucler en un système. Retrait d'un Dieu qui s'efface pour que l'humain grandisse dans son autonomie. Mystère d'une altérité irréductible. Ce silence serait-il l'ombre portée de la Parole ? Entre confiance et doute, comment assumer la traversée du silence ?
Ces pages invitent à un questionnement ouvert. Le silence serait-il le dernier mot ?
Par-delà le silence...le peut-être de Dieu.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782354794545

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    497 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Gérard Delteil

Né en 1939 à Paris, Gérard Delteil, Grand prix de la littérature policière pour N'oubliez pas l'artiste (1986), Prix du Quai des Orfèvres pour Pièces détachées (1993), est l'auteur de quelque 40 thrillers et romans noirs, salués pour la qualité de leur documentation, leur construction et leur rythme. Les éditions de l'Archipel ont publié en 2003 Les Pillards de Bagdad, « un thriller formidablement documenté à lire d'un souffle » (Le Parisien), et, deux ans plus tard, 2011, « scénario catastrophe fondé sur une menace bien réelle, celle d'une méga-inondation à Paris » (Le Nouvel Observateur).ÿÿAprès des études aux Beaux-Arts, il exerce pendant dix ans la profession de crayeur (dessinateur de trottoirs). Cette expérience lui a fourni la matière d'un de ses romans les plus connus, N'oubliez pas l'artiste (Fleuve Noir 1985, Folio 1992). De multiples petits boulots le conduisent au journalisme puis à l'écriture. Il a publié plus de cinquante romans noirs qui s'appuient le plus souvent sur des enquêtes (consacrées aux prisons, aux trafics de viande, aux dangers de l'industrie chimique) menées tant en France qu';à l'étranger. Aux éditions Liana Levi ont paru en 1985 Le Miroir de l'Inca et en 1987 Festin de crabes. Il a reçu le Prix Quai des Orfèvres 1993 pour Pièces détachées (Fayard).

empty