À propos

Au cours d'une conversation très libre, Alessandro Pignocchi, auteur de BD écologiste, invite Philippe Descola, professeur au Collège de France, à refaire le monde.

Si l'on veut enrayer la catastrophe écologique en cours, il va falloir, nous dit-on, changer de fond en comble nos relations à la nature, aux milieux de vie ou encore aux vivants non-humains. Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Dans quels projets de société cette nécessaire transformation peut-elle s'inscrire ? Et quels sont les leviers d'action pour la faire advenir ?

En puisant son inspiration dans les données anthropologiques, les luttes territoriales et les combats autochtones, ce livre esquisse la perspective d'une société hybride qui verrait s'articuler des structures étatiques et des territoires autonomes dans un foisonnement hétérogène de modes d'organisation sociale, de manières d'habiter et de cohabiter.

Des planches de BD, en contrepoint de ce dialogue vif, nous tendent un miroir drôlissime de notre société malade en convoquant un anthropologue jivaro, des mésanges punks ou des hommes politiques nomades et anthropophages en quête de métamorphoses.

Philippe Descola, Professeur émérite au Collège de France, médaille d'or du CNRS, est l'auteur notamment de Les Lances du crépuscule (Plon, 1993), Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005), La Composition des mondes (Flammarion, 2014) et Les Formes du visible (Seuil, 2021).
Alessandro Pignocchi, ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, s'est lancé dans la bande dessinée avec son blog Puntish. Ses romans graphiques sont inspirés des travaux de Philippe Descola : Anent. Nouvelles des Indiens Jivaros et les trois tomes du Petit traité d'écologie sauvage (Steinkis, 2016 et 2020).


Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie


  • Auteur(s)

    Philippe Descola, Alessandro Pignocchi

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    23/09/2022

  • Collection

    Anthropocène

  • EAN

    9782021473025

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    173 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    33 873 Ko

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

  • niveau_access

    2.0 AA

Cette publication répond aux normes minimales d’accessibilité

Modes de lecture

Affichage adaptable L'aspect du texte et la mise en page peuvent être modifiés selon les possibilitées offertes par le système de lecture

Navigation

Navigation logique La voix de synthèse lira les éléments dans un ordre logique déterminé par l'éditeur ou l'auteur.
Navigation logique entre les chapitres La structure du livre sera correctement interprétée par les dispositifs de lecture.
Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.
Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Philippe Descola

Médaille d'or du CNRS, Professeur émérite au Collège de France, il développe une anthropologie comparative des rapports entre humains et non-humains qui a révolutionné à la fois le paysage des sciences humaines et la réflexion sur les enjeux écologiques de notre temps.

Alessandro Pignocchi

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie, Alessandro Pignocchi s'est lancé dans la bande dessinée avec son blog, Puntish. Son premier roman graphique est Anent, Nouvelles des Indiens Jivaros (2016). Il publie ensuite son Petit traité d'écologie sauvage (2017), il poursuit avec La Cosmologie du futur (2018). Il réside à Paris.

empty